Escapade gourmande dans le Gers : « Le foie gras dans son palais », Samatan novembre 2011

Pin It

Connaissez-vous Samatan ? Petite ville de 2000 habitants dans le département du Gers à 35 minutes de Toulouse, Samatan c’est la capitale française du foie gras, rien que ça ! Plus précisément ici (comme dans 5 autres communes du Gers) se déroule – le lundi matin – un marché au gras (oies, canards et foies gras) On appelle ce rendez-vous les « Matin’Halles » ou la « Grasse Matinée ». Celui de Samatan est le plus important.

Rien de plus normal alors que la ville accueille tous les ans un salon dédié à l’or gascon : « Le foie gras dans son palais »

Ce dimanche midi, la foule s’est donnée rendez-vous dans la halle pour un alicuit géant. Un alicuit, kesako ? Une sorte de ragoût ou pot-au-feu gersois à base de morceaux de canard cuits dans un bouillon avec des légumes. Très apprécié avec ce temps maussade.

Ensuite, en début d’après-midi, commencent les ateliers culinaires, avec des chefs du département, tel Bernard Bach, le chef étoilé du « Puits-Saint-Jacques » à Pujaudran, 2 étoiles au guide Michelin.

Nous assistons à la réalisation d’une recette en direct-live : « Eventail de potiron et foie gras de canard poêlé aux épices ».

(J’ai la recette !)

Parmi les exposants, quelques valeurs sûres que j’ai déjà pu goûter par ailleurs dans la région :

  • La ferme Le Lau, à Magnas (Gers) pour la découverte de leur spécialité : « les oiseaux sans têtes » des paupiettes de magret fourrées au foie gras.

  •  La ferme En Castera, à Castelnau-Barbarens (Gers).Un super produit pour les fêtes : le Figuigers. Fi pour figues, Gui pour Guit = nom gascon du canard, et Gers. Il s’agit d’un canard farci de son propre foie gras. Le canard, du Gers évidemment, est nourri aux figues, ce qui lui donne une chair tendre et un goût adouci. Il est prêt à cuire et convient pour 8-10 personnes, très pratique pour les repas festifs sans trop passer de temps en cuisine !
  •  Et parce que foie gras et pain d’épices font bon ménage (cela dépend des goûts c’est vrai) … le pain d’épices de Gascogne (cette société fabrique aussi du sucre et de la vanille de Madagascar dans ses propres ateliers). Ce pain d’épices est fondant, pas du tout sec, plusieurs parfums sont proposés, un vrai régal !

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. 30 mars 2012

    […] est son histoire ? En France, les 2 régions productrices de foie gras que sont l’Alsace et le Gers-Landes se disputent souvent sa paternité. Pourtant, son origine est très, mais alors très […]

  2. 10 août 2012

    […] déjà parlé des « grasses matinées » de Samatan, la capitale mondiale (si si) du foie gras. Côté foie gras justement, c’est la pause estivale […]

  3. 19 décembre 2012

    […] Tout gastronome du Sud-Ouest qui se respecte a déjà assisté une fois au plus grand marché au gras de France, à Samatan dans le Gers, petite ville à 35 minutes de Toulouse où j’aime bien me rendre toute l’année, pas que pour le canard d’ailleurs (plage, balades, collines, gastronomie…) […]

  4. 14 juillet 2014

    […] est son histoire ? En France, les 2 régions productrices de foie gras que sont l’Alsace et le Gers-Landes se disputent souvent sa paternité. Pourtant, son origine est très, mais alors très […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.