Balade niçoise

| 4 commentaires

Pin It

Mention spéciale pour ce petit restaurant du vieux Nice que l’on m’avait recommandé :

L’Escalinada
22 Rue Pairolière, 06 300 Nice
Tél : 04 93 62 11 71

On y mange de la cuisine traditionnelle nissarde ou niçoise. Le resto se trouve dans les ruelles du quartier populaire comme on les aime, loin des strass de la promenade des Anglais.

Beignets de fleur de courgettes, pois chiches en salade, petites poulpes marinés, petites pissaladières en apéritif, daube niçoise, gnocchi fondants à l’huile d’olive. Tout est fait maison, selon les recettes de grand-mères. Il y a tant de spécialités locales qu’un court séjour ne suffit pas.

Une spécialité que je n’ai malheureusement pas testée : les testicules de mouton panés. Si quelqu’un peut me dire à quoi ça ressemble ?

Autre regret durant mon passage dans la région : ne pas avoir gouté la tarte de blettes en dessert !

J’ai été enchantée par cette escapade sur la côte d’Azur, côté authentique. L’arrière-pays est vraiment magnifique et l’on y découvre des petits villages charmants gorgés de soleil (prenez le train des Merveilles, qui porte bien son nom) avec une végétation luxuriante et où le temps s’écoule lentement ; on est loin de l’agitation cannoise.

La cuisine nissarde est bien proche de celle italienne : mêmes ingrédients, mêmes aromates, mêmes bases … ce n’est pas étonnant quand on sait que le Comté de Nice était d’abord italien avant d’être annexé plusieurs fois par la France.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 Commentaires

  1. Ping : Tourte (sucrée) aux blettes de Nice |

  2. Ping : Socca niçoise (galette à la farine de pois chiches) |

  3. Très bel article, néanmoins j’aimerais ajouter mon grain de sel face à une idée reçue: Nice n’a jamais été… italienne. Provençale, savoyarde-piémontaise, puis française. De plus, le nissard est une langue occitane, là où l’italien est romane.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.