Haro sur les matières grasses hydrogénées

| 2 commentaires

Pin It

Les matières grasses hydrogénées ou acide gras Trans, c’est quoi ?

De façon naturelle, les graisses Trans n’existent quasiment pas dans notre alimentation traditionnelle. Et pourtant elles envahissent nos assiettes. Pourquoi ? C’est un cadeau de notre industrie agroalimentaire. Les huiles végétales raffinées subissent de telles transformations que leur nature biochimique est complètement bouleversée. Purs produits de l’industrie agroalimentaire, ces huiles ont des configurations Trans, c’est-à-dire qu’elles sont peu ou pas métabolisables par l’organisme. Elles représentent des formes de déchets dont certains vont favoriser l’obstruction de nos artères, favorisant ainsi les maladies cardio-vasculaires.

Un acide gras trans fait partie de la famille des acides gras insaturés. Les acides gras trans dans notre alimentation proviennent principalement de :

  • l’hydrogénation catalytique partielle et la désodorisation des huiles végétales insaturées (ou parfois des huiles de poisson) riches en acides gras polyinsaturés.
  • la friture d’huile, ou d’un chauffage, même à assez basse température (huile de lin par exemple). Les acides gras Trans se forment donc au cours du raffinage des huiles végétales du commerce, cette opération comprenant une étape de désodorisation par chauffage. Pas besoin d’aller au fast-food pour manger malsain!

L’hydrogénation consiste à augmenter la stabilité du produit (meilleure conservation), le rendre solide (margarines végétales) et éviter l’oxydation des graisses dans les aliments (l’hydrogène ajouté évite que les huiles rancissent)

Ces graisses hydrogénées ont tendance à remplacer les graisses d’origine animales dans les préparations industrielles parce que les graisses animales ont une mauvaise réputation auprès du public. Mais ce que le public ignore, c’est que si les acides gras insaturés d’origine végétale sont très bons pour notre santé, les Trans, eux, sont bien pires que les graisses animales (comme par exemple le saindoux) !

Les graisses Trans augmentent notamment le mauvais cholestérol et diminuent le bon. Même la margarine végétale « bio » est plus malsaine que le beurre car elle est hydrogénée.

La traque aux matières grasses hydrogénées

Les aliments qui contiennent le plus d’acides gras Trans proviennent tous de l’industrie alimentaire. En réalité, si vous vous baladez dans les rayons épicerie d’un supermarché, vous remarquerez que quasiment tous les produits en contiennent ! La liste est longue :

  • céréales du petit-déjeuner
  • quasiment tous les chocolats industriels
  • bonbons et barres chocolatées
  • margarines
  • quasiment tous les gâteaux et biscuits (sauf ceux où est inscrit « pur beurre »)
  • tous les produits panés
  • café cappuccino
  • pâte à tartiner
  • nombreux plats préparés et conserves
  • pains de mie

Tous les aliments avec la mention « huile végétale hydrogénée ou partiellement hydrogénée » ou « graisse végétale » sont à fuir ! Souvent on retrouve l’huile de palme, coco ou coprah qui est hydrogénée.

Le paradoxe avec l’industrie agroalimentaire c’est que pendant des décennies, certaines maladies ont quasiment disparu grâce à une hygiène irréprochable, mais d’un autre côté, cette même industrie a amené de nouvelles substances à l’origine de maladies graves telles que les maladies cardio-vasculaires, le cancer, l’obésité et le diabète.

Le Danemark a été le premier pays en Europe à s’intéresser au problème et à limiter ces graisses. Aux Etats-Unis, les mentalités sont en train d’évoluer, on observe une traque aux « Trans Fat »

Et en France, qu’en est-il ? La meilleure façon d’agir est encore de boycotter tous ces aliments malsains de l’industrie!

Un blog passionnant à ce sujet :

Vivre sans huile de palme

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly, PDF & Email

2 Commentaires

  1. Ping : Pâte à tartiner maison aux noisettes et au chocolat |

Laisser un commentaire

Champs Requis *.