Orgeotto à la truite fumée des Pyrénées et aux brocolis

Pin It

Cuisine du placard, suite. Il me restait de l’orge dans le placard, de la truite fumée dans le frigo : conclusion ce dimanche soir, l’idée m’est venue de réaliser un orgeotto, ce mot est un néologisme !

L’orge est une des plus anciennes céréales cultivées. Elle sert surtout aujourd’hui à la fabrication de la bière et du whisky. Ben oui, le malt ! Riche en protéines et en fibres, l’orge est aussi plus facile à digérer que le blé. C’est un des aliments de base des Tibétains.

Vous trouverez dans le commerce l’orge mondé et l’orge perlé (cela dit en passant orge est un nom féminin … mais devient masculin avec l’expression orge perlé et orge mondé… les méandres de notre langue 😉 ) Quelle est la différence ?
Tout simplement, l’orge mondé est juste débarrassé de son enveloppe extérieure et a conservé le son qu’il contient, alors que l’orge perlé a perdu sa valeur nutritive après avoir subi 6 abrasions, il est donc moins nourrissant et cuit plus rapidement.

Ingrédients pour 4 personnes

  • 400g d’orge mondé
  • 100 ml de vin blanc sec
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 3 oignons
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • Crème fraîche épaisse ou fromage frais à tartiner (c’est ce qui me restait dans le frigo)
  • Truite fumée
  • 1 petit brocoli cuit à la vapeur
  • Poivre

Préparation
Émincer les oignons et les faire revenir dans de l’huile d’olive dans une cocotte. Ajouter l’orge et bien remuer. Mouiller le tout avec le vin blanc puis le bouillon.
Laisser cuire à feu doux pendant 60 minutes.

Pour m’avancer, j’ai précuit l’orge pendant 20 minutes à la cocotte minute. Dans ce cas, réduire le temps de cuisson à 20 minutes environ.

Au moment de servir, ajouter le fromage frais et bien remuer. Ajouter les brocolis et déposer les morceaux de truite dessus le tout.

Économique et sain assurément!

orge-truite

La truite fumée utilisée dans cette recette provient d’une pisciculture située dans les Pyrénées, dans le petit village d’Ôo, au sud de la Haute-Garonne, bien connu des toulousains pour sa petite rando vers la fameuse cascade du lac d’Ôo. Cette petite société décline la truite sous toutes ses formes : en rillettes, entière sous vide, fumée etc. en élevage bio.

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. 21 février 2013

    […] ce cas, préférez du Label Rouge écossais par exemple ; pour les autochtones, je prends de la truite d’Ôo ou de […]

  2. 18 avril 2013

    […] le riz par tout autre ingrédient et le cuire comme un risotto. J’avais déjà essayé l’orgeotto avec de l’orge. Pour le célerisotto, il faut couper le céleri en brunoise. La patience est de […]

  3. 6 septembre 2013

    […] midi sans inspiration en 15 minutes, épluchage compris. Dans mon frigo il y avait un beau filet de truite des Pyrénées (du lac d’Ôo). Il me suffisait donc de faire cuire chaque ingrédient et de les assembler. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.