Cachou Lajaunie, la petite pastille centenaire made in Toulouse

| 11 commentaires

Pin It

Cachou Lajaunie : ce nom vous évoque sûrement quelque chose. La célèbre petite pastille carrée à la réglisse, qui est toujours fabriquée depuis plus de 130 ans à Toulouse !

Une pastille vieille de plus de 100 ans, une affaire qui roule

Créée en 1880 par un pharmacien, Léon Lajaunie, l’entreprise a souvent changé de propriétaire. Elle a été rachetée en 2003 par le groupe Cadbury-Schweppes (le géant du bonbon : pastille Vichy, Carambars, Malabars, chocolats Poulain…) puis récemment par Kraft Foods. C’est aujourd’hui la plus petite usine du groupe au monde, au sud de Toulouse, où 5 employés cuisent, goûtent, coupent, trient et conditionnent les cachous. L’usine ne se visite malheureusement pas pour des raisons d’hygiène et de sécurité.

Le conditionnement à l’époque est déjà la petite boîte ronde métallique, créée par un horloger, à l’image d’une montre gousset. Cachou était uniquement distribué en pharmacie. Le pharmacien toulousain souhaitait en effet par cette recette « rafraîchir l’haleine, assainir les gencives, aider à la digestion, lutter contre la toux, etc. », une idée qui lui vint de ses clients se plaignant de leurs problèmes buccaux.

La petite boîte de métal jaune canari qui, lorsqu’on l’agite légèrement, fait rebondir ses bonbons contre les parois, est devenue légendaire. Durant tout le 20ème siècle, les campagnes publicitaires ont soutenu le développement de l’entreprise : 400 000 boîtes vendues en 1910, 2 000 000 en 1930 et 7 000 000 en 1987. Plus de 10 millions de petites boîtes jaunes sont vendues actuellement chaque année, soit une boîte toutes les 4 secondes !

Qu’y a-t-il dans ce petit bonbon ?

La pastille a existé en 3 saveurs : réglisse, menthe et vanille. Aujourd’hui, seule la saveur réglisse reste. Réglisse, poudre d’iris et de cachou, lactose, menthe, sucre, amidon de maïs, charbon, résine de lentisque, peut-on lire dans sa composition. Après plus d’un siècle d’existence, la recette élaborée par Léon Lajaunie est toujours la même, suivie scrupuleusement par les 5 employés.

La poudre de cachou est un extrait du bois de l’areca catechu (appelé aussi  palmier à bétel) un arbre originaire d’Inde et surtout du Bengale. C’est un produit astringent mais non amer, très riche en tanin. De la noix de l’acacia (la noix d’arec), est extraite cette pâte brune résineuse, appelée cachou. C’est après qu’elle soit bouillie et filtrée qu’on peut voir apparaitre le cachou.

Les effets connus de ce fruit peuvent être comparés à ceux de la nicotine ! Effets stimulants, coupe-faim… En Inde, la feuille de cachou est effectivement mâchée pour couper la faim.

Une recette locale : la crème brûlée au Cachou Lajaunie de Vincent Clerc et Yannick Delpech (célèbre chef 2* à l’Amphytrion à Colomiers)

Enfin, on peut dire que c’est un cas d’école en matière de marketing alimentaire : malgré l’absence de communication depuis 1999, Cachou Lajaunie bénéficie toujours d’une image de marque très solide avec 85% de notoriété.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly, PDF & Email

11 Commentaires

  1. Bonjour.
    Dans vos ingrédients vous ne précisez pas « graisse végétale » « gélatine ».
    De quelle graisse s’agit-il ? Huile de Palme ?
    La gélatine fait polémique aussi dans les aliments me semble-t-il.

  2. bsr etant de confession musulmane et adorant les cachou lajaunie j’aimerais savoir si la gelatine employee dns les cachou sont de porc …….. tres important pour moi

  3. Il est vrai que certaines marques ne sont pas assez précises sur les ingrédients utilisés dans leurs bonbons. Je suis aussi un grand fan de cachou et de réglisse en général. J’ai trouvé l’alternative pour vous, des cachou sans sucres, et même bio 100% naturel. Pour avoir eu l’occasion de les tester, je ne les trouves pas mauvais.

    http://www.nicebonbon.com/pastilles-rafraichissantes/mountain-secret-cachou-sans-sucre-3760157740033-11.html

    Dites moi ce que vous en pensez. 🙂

  4. Je me suis renseigné un peu sur le sucralose.

    « Le sucralose est un édulcorant artificiel intense, au pouvoir sucrant 500 à 600 fois supérieur au saccharose. Il est stable à la chaleur et aussi à pH. Non calorigène, il ne favorise pas la formation de carie.

    C’est un produit déclaré non cancérogène et sans potentiel génotoxique depuis 1989. Dés 2000, les tests ont mis en avant qu’il est également non mutagène. Le sucralose n’est pas assimilé par l’organisme, il est éliminé totalement, il est donc idéal pour les diabétiques. C’est un produit considéré comme sans danger.

    Sa dose journalière admissible a été fixée à: 0–15 mg·kg-1 de masse corporelle.
    Sa dose journalière tolérable: 1 500 mg·kg-1 de masse corporelle. »

    Donc pas de risque pour la santé. Et encore mieux pour être certain de ce faire plaisir sans prendre le moindre risque, le cachou bio :

    http://www.nicebonbon.com/pastilles-rafraichissantes/mountain-secret-reglisse-bio-3760154740156-107.html

  5. La noix d’arec vient d’un PALMIER, l’arequier, quant à l’acacia catechu, c’est un arbre qui n’a rien à voir, un acacia veritable aux grappes de fleurs jaune vif et tres odorantes, tres proche du « mimosa d’hiver » (également un acacia) australien qui fait la réputation de Nice lors de la fête des fleurs, qui produit egalement une forme de CACHOU, tout comme la noix d’arec.
    Conclusion: la noix d’arec ne vient pas de l’acacia, mais alors pas du tout. Le cachou -substance de teinturier- provient de toutes sortes de plantes différentes pour des qualités similaires ( couleur, odeur etc) , certaines polantes ayant le mot « catechu » dans leur nom latin, montrant leur usage comme cachou.

    Une simple verification dans un livre de botanique évite de dire des BETISES.

  6. Mais que fait on du cachou ? c’est ma mère qui me demande de le lui acheter .. mais moi je connais pas le produit. serait il possible de me donner une idée sur ce produit ?
    Merci

  7. Fan de cette petite boîte jaune si facile à garder dans son sac ! Les cachous sont si petits qu’on peut se permettre cette gourmandise sans remords, si bons pour garder l’haleine fraîche, si toulousains… Oui, je suis chauvine, même si, malheureusement, la société n’est plus française depuis un bon bout de temps…

Laisser un commentaire

Champs Requis *.