J’ai testé … le Grünkohl, le chou vert allemand (ou chou Kale)

| 9 commentaires

Pin It

Une traduction littérale serait chou vert. Sauf que ce n’est pas le chou vert que nous connaissons en France, mais un chou frisé bien spécial (entre la blette, le chou et la salade) qui se trouve dans le nord de l’Allemagne et qui se récolte aux premières gelées. Il est aujourd’hui mis à la mode par les stars new-yorkaises sous le nom de chou Kale. D’ailleurs, ce chou frisé est le premier à avoir été cultivé par les hommes, bien avant le chou pommé rond que nous connaissons chez nous.

C’est une recette rustique de l’Allemagne du Nord qui demande des heures de préparation et de cuisson. Mais on peut trouver facilement ce chou en conserve, ce qui permet de gagner du temps.

Traditionnellement, le Grünkohl se mange avec des saucisses fumées spéciales, du Kassler (les Alsaciens connaissent bien) accompagnés de pommes de terre grillées. Évidemment le tout est à déguster avec une bonne bière. En Allemagne, le chou vert se mange seulement en hiver car son véritable goût ne se développe qu’avec le gel. Le tout mijote longuement, un peu comme une potée en France. Le plat est donc très riche et très rustique. Pour ma part, j’ai trouvé que le goût de ce chou est entre les épinards et le chou pommé.

Ce plat est entouré d’une coutume sympa dans le nord de l’Allemagne : chaque association, club de sport, école, etc. d’un village organise une fois dans l’année une « journée chou vert ».

Cette journée est une expédition à travers champs et bois agrémentée de jeux divers, dans un froid glacial normalement. Pour se réchauffer, le petit monde fait appel aux schnaps locaux transportés dans une charrette tirée tout le long du parcours!

A la fin, après tous ces efforts, la récompense est l’arrivée au restaurant ou à l’auberge pour manger le Grünkohl. Repas aussi copieux qu’arrosé !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

9 Commentaires

  1. Ca c’est qu’est qu’il faut quand il fait bien froid. – Froid comme au nord et pas froid comme normalement au sud. Froid = inferieure -5°C, et surtout apres une bonne ballade dans la neige, la glace… 😛

  2. Ping : J’ai testé … la saucisse Pinkel (Pinkelwurst) |

  3. j’habite toulouse et je cherche a acheter des boites de grünkhol. si vous
    pouviez me donner une adresse ca serait bien.
    En vous remercient

  4. Dans ma région, on fait blanchir des oignons dans du saindoux, puis on y ajoute le choux vert (dans ma famille du nord-est d’Allemagne, on l’appelle aussi choux brun), coupé en lamelles après avoir enlevé la tige centrale. On rajoute un 1/4 l de bouillon et la viande ou les saucisses. On laisse mijoter 50-60 min. Ce matin, sur mon marché Bio, en région parisienne, j’en ai trouvé pour la première fois. Inutile de vous dire que j’en ai acheté pour me régaler comme chez ma maman.

  5. Ping : L’épinard, une passion allemande | Y a pas que Derrick...

  6. ce chou vert appele kale nous le cuisinons depuis …..j ai 73 ans je le cultive et le mange avec plaisir

Laisser un commentaire

Champs Requis *.