pâtisson

Les courges : potiron, potimarron, citrouille … on s’embrouille

| 35 Commentaires

Pin It

Le mot « courge » est un terme générique qui peut s’appliquer à toutes les variétés cultivées du genre Cucurbita, autrement dit les cucurbitacées. Dans le langage courant, les termes citrouille, potiron, courge… sont souvent confondus. Les courges dont dotées d’une étonnante variabilité génétique.

Les courges sont des fruits, comestibles à maturité, même si on les cuisine surtout comme des légumes. Elles rejoignent ainsi la tomate et le concombre dans cette catégorie!

Quelle est la différence entre une citrouille et un potiron ?

La couleur et la forme

La citrouille est de forme ronde et de couleur orangée. Quant au potiron, selon la variété, il est plus ou moins aplati; sa couleur va d’un orange rougeâtre au vert foncé.

Un détail pour les reconnaître

Pour distinguer l’espèce, on se fie au pédoncule : celui du potiron est tendre et spongieux, cylindrique et évasé près du fruit, tandis que celui de la citrouille, dur et fibreux avec 5 côtes anguleuses.

Le goût

On dit que la pulpe du potiron possède un goût plus fin et plus sucré que celui de la citrouille. La chair de la citrouille est plus filandreuse. C’est la citrouille qu’on utilise pour Halloween !

Quelle est la différence entre un potiron et un potimarron ?

Le potiron

Le mot « potiron », apparu au XVIème siècle, aurait désigné à l’origine un gros champignon. Le potiron est aussi appelé citrouille giraumon, courge, grosse courge. En anglais : pumpkin, winter squash.

Le potimarron

Le potimarron est une variété de courge voisine du potiron. C’est une variété de l’espèce Cucurbita maxima (voir plus bas). Son fruit a une forme de poire. Autres appellations : potiron doux d’Hokkaido et courge de Chine. Sa couleur est rouge à rouge brique ou même rose, bronze ou vert par mutation. Sa chair est jaune et farineuse, et il a la saveur de la purée de châtaignes.

La classification des courges

L’origine des courges

Les courges se cultivent depuis 10 000 ans, mais pas toujours pour leur chair. À l’époque, seules les graines des courges étaient consommées, car elles contenaient peu de chair! Originaire d’Amérique centrale, le potiron s’est implanté en Europe dès le XVIème siècle.

Les principales variétés /espèces de cucurbitacées

Les courges sont regroupées en 2 grandes catégories: les courges d’été (les courgettes) et les courges d’hiver, ci-dessous. Sur le plan botanique, on distingue :

Cucurbita pepo : c’est de loin l’espèce la plus répandue, on y rattache toutes les variétés de courgettes et la citrouille ; le pédoncule est marqué par des côtes (au moins 5) et ne s’élargit pas au point d’insertion. On y classe également :

  • Citrouille de Touraine : utilisée pour nourrir le bétail, La chair est comestible mais très fibreuse et sans intérêt.

  • Courge patidou ou sweet dumpling : à la saveur de châtaigne fraîche qui se mange aussi bien crue râpée que cuite, ou encore farcie.

.

  • Courge spaghetti ou « spaghetti végétal » : fruits de couleur blanche prennent une couleur ambrée à maturité. Après cuisson, la chair se défait en filaments rappelant les spaghettis. Chair très peu calorique.

  • Courgette Gold Rush F1 : fruits précoces à chair tendre. Belle couleur jaune vif.

  • Jack-Be-Little : mini-citrouille de couleur orange. Les fruits peuvent se conserver pendant plus d’une année et peuvent être farcis.

  • Pâtissons : jolis fruits en forme de disque bombé à l’épiderme de couleur orange vif. Les fruits jeunes se consomment comme des courgettes. Ils peuvent se râper crus et ont une saveur de fond d’artichaut. Chair assez épaisse, de couleur jaune, ferme, farineuse, peu sucrée. Les fruits à maturité peuvent être farcis.

  • Pomme d’or : petits fruits sphériques de 6 à 8 cm de diamètre. Saveur très fine, rappelant celle de l’artichaut. Chair peu épaisse. Écorce dure de couleur orange à maturité.

Cucurbita maxima : c’est la variété du potiron, le pédoncule est arrondi, d’aspect spongieux, sans côtes marquées ; se rattachent à cette espèce :

  • Potiron

  • Courges de Hubbard : de chair épaisse, serrée, de couleur jaune orangé. La saveur est douce, peu sucrée,  très aromatique de très bonne qualité. La chair se consomme cuite, sautée, en gratin, en purée, en potage, en soufflé, en gâteaux, en confiture.

  • Courge de Hokkaïdo ou potimarron, en forme de poire. À la différence du potiron, il n’est pas nécessaire de retirer la peau du potimarron avant la cuisson.

Et bien d’autres …. !

Cucurbita moschata : c’est la courge musquée de Provence ou la courge Butternut, le pédoncule est marqué par des côtes, mais s’élargit nettement à la base.

  • Courge musquée de Provence : a une chair rouge orangée, riche en glucides, tendre juteuse, fruitée, très peu filandreuse.

  • Sucrine du Berry : sa chair orange clair est tendre, sucrée et très parfumée. La consommer en gratin, purée, potage, tarte, flan, confiture…

  • Courge longue de Nice : sa chair ferme a un goût musqué et sucré, et sa peau est d’abord vert clair puis ocre à maturité.

  • Courge Butternut : possède un goût délicieux de beurre noisette.

  • Chayote ou christophine ou chouchou : cultivée dans les régions tropicales, notamment aux Antilles et à la Réunion. Elle présente la particularité de produire des tubercules. Elle a la forme d’une grosse poire; sa peau vert clair ou blanche présente des sillons et une peau lisse ou rugueuse selon la variété.

Cucurbita argyrosperma, courge américaine surtout cultivée aux États-Unis, peu connue chez nous (courge du Mexique)

Les courges en cuisine

Les courges se cuisinent à toutes les sauces. Leur avantage c’est ce côté sucré, qui permet de les utiliser dans des desserts sans trop sucrer à nouveau.

En soupe, elles se prêtent aux veloutés, relevés de crème fraîche, lardons, oignons, châtaignes… A servir dans la coque récupérée pour faire de l’effet !

Pour les purées, gratins et tartes salées, on ajoutera du fromage de chèvre, de la feta, du parmesan ou un fromage à pâte pressée type comté, beaufort, cantal.

Faciles à farcir aussi; la chair cuit lentement en s’imprégnant des saveurs de la farce.

En desserts : elles s’utilisent en tartes sucrées, gâteaux, gaufres, beignets, confitures…

Une astuce

Ne jetez pas les pépins de courges ! Rincez-les, faites-les blanchir 5 minutes dans l’eau bouillante et égouttez. Ensuite, faites-les griller à la poêle à sec, avec du sel et des épices, ou au four, de la même manière, pendant quelques minutes sous le grill. Vous obtiendrez des graines apéritives, surprenantes mais délicieuses !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

35 Commentaires

  1. Super article, maintenant je me tromperai plus … merci gourmandise sans frontières

  2. Pingback : Déclinaisons de foie gras frais |

  3. Pingback : Les fruits et légumes du mois d'octobre |

  4. peu ton congeler des tranchesde potiron

    • Oui mais personnellement, je préfère les faire cuire d’abord avant de les congeler pour qu’elles rendent moins d’eau

    • oui, mais seulement cuites

    • bonjour,oui, et je le fais tous les ans ce qui me permet de faire de délicieuses soupes et potages en hiver ( Moi je les pelle, puis les blanchi , et en poches à congeler ,une fois refroidies)–aucune différence de gout une fois cuisinées–potages natures sans pommes de terres -que je sucre—Voilà–

  5. Pingback : Velouté de courge butternut au lait de coco et nouilles asiatiques |

  6. Pingback : Courge spaghetti farcie au chorizo |

  7. Pingback : Le magasin aux citrouilles « Le blog de la Tournichette

  8. merci pour les renseignement

  9. Pingback : “Boo-tear-noot” – “Butternut” – A recipe ! « 24/7 in FRANCE

  10. Bonjour,
    J habite le Maroc et j ai trouve sue un marche un gros potiron de couleur verte ,aspect verni et intérieur jaune dore. Pouvez-vousme dire son nom. Son goût ressemble a la châtaigne sans être très farineux . Merci bcp

  11. Bonjour,

    ma fille a fait des plans a l’ecole! j’ai planté mais maintenant je ne sais pas si tout est comestible.

    Courge turban, potirons d’étampe et mini potiron je pense qu’il n’y a pas de soucis, mais il y a aussi une courge du cameroun, et là j’en sais rien???

    Merci de me données des infos !

    Olivier

  12. bonjour !
    nous avons planté des graines récupéré dans une courge butternut et résultats …. 3  »espèces » !
    une qui ressemble a un potiron/citrouille dans la forme mais qui est très jaune est assez lisse !
    une dont la forme fait penser a celle d’un poivron et vert clair !
    une a la forme de la courge buternutt mais d’un vert tres clair !
    si quelqu’un a une idée de ce que c’est pour aider des novices dans ce domaine ! merci !!

  13. Pingback : la courge se prête à tous les plats | maison

  14. oui, très instructif, bien documenté et illustré; merci beaucoup

  15. ma préférée: la courge spaghetti

  16. Merci pour toutes ces informations, j’aurai appris plein de choses à retransmettre aux élèves pour la semaine du goût !

  17. Pingback : Cheesecake d'automne (et un peu pour Halloween) au potimarron |

  18. Pingback : selectromenager.com, Le Magazine du Meilleur de l'Electroménager » C’est la saison des potirons : quels robots chauffants utiliserez vous pour les préparer ?

  19. Pingback : selectromenager.com, Le Magazine du Meilleur de l'Electroménager » C’est la saison des citrouilles, potiron, potimarron… : quels robots chauffants pour les préparer ?

  20. Pingback : Comment cuisiner la courge? Nos 10 meilleures recettes à base de potiron, potimarron and Cie |

  21. Pingback : Les courges : potiron, potimarron, citrouille :...

  22. Bonjour,
    Au sujet de la photo du potiron (après celle de la pomme d’or )
    N’est-ce pas plutôt une citrouille ? …. Cordialement
    Serge

  23. Bonjour,
    Ne pensez-vous pas que le potiron (après l

  24. Pingback : L’aventure du Couscous | Les cuisines de la Baronnerie … en Asie

  25. Pingback : Petites courges pommes d'or farcies à la saucisse de canard |

  26. Manger des cucurbitacées en sept , nov , déc ET le reste de l’année et la soupe un délice et en gratin ou en confiture ? EXTRA BON?

Laisser un commentaire

Champs Requis *.