Une soirée culinaire bretonne à Toulouse

| 2 commentaires

Pin It

Notre dernière soirée culinaire en date avait pour thème la Bretagne, cette si jolie région dont la cuisine, pour le plus grand nombre, est trop souvent cantonnée aux crêpes et galettes. Savez-vous pourtant, par exemple, que la Bretagne est le premier producteur de porc en France ? Il y a de nombreuses spécialités locales, nous ne pourrions pas toutes les goûter en un soir ! On peut citer parmi les plus fameuses :

Côté mer

  • Les coquilles St Jacques, dont la capitale est Erquy dans les Côtes-d’Armor et dont la pêche va d’octobre à avril (important!)
  • La langoustine, surnommée « Demoiselle » à Loctudy, port de pêche  du pays bigouden. Il faut aussi se balader du côté du port du Guilvinec pour en déguster des fraîchement pêchées.
  • Les sardines millésimées de la presqu’île de Quiberon
  • Le homard breton, le roi des homards, le fleuron de la gastronomie bretonne

Côté terre

  • Le coco de Paimpol : le haricot à la première AOC en 1998
  • L’oignon (rosé) de Roscoff : AOC également
  • Les fraises de Plougastel : http://musee-fraise.net mais pas en hiver biensûr…
  • L’andouille de Guéméné : les boyaux sont enfilés les uns sur les autres et forment des cercles concentriques à la coupe.
  • Les artichauts de Bretagne
  • Le kig ha farz : signifie viande et farce, c’est un plat traditionnel, une sorte de pot-au-feu ou de potée qui mêle viandes de bœuf et de porc, bouillon, légumes, garniture à base de farine de blé noir et une sauce appelée lipig, à base de beurre et d’oignons. Complet donc 😉
  • Le ragout dans les mottes : c’est une spécialité de l’île d’Ouessant, un ragoût d’agneau, accompagné de carottes, pommes de terre et oignons, qui cuit pendant 4h environ dans une marmite en fonte posée dans la cheminée, entourée et recouverte de tourbe séchée qui se consume très lentement. Cela donne le petit goût fumé.

Côté boissons

  • Le cidre breton évidemment : le Cornouaille ; 7 variétés de pommes, ramassées à la main, sont autorisées pour cette AOC dont l’effervescence est naturelle.
  • Le chouchen : la plus ancienne boisson traditionnelle des Celtes ; à la différence de l’hydromel, la boisson des Dieux que les Grecs élaboraient à partir de miel, d’eau et de levures, le chouchen était issu de fermentation de fruits et de miel. Et connaissez-vous l’aigriade, le vinaigre de chouchen ?
  • Le Pommeau : c’est un apéritif liquoreux à base de pommes qui bénéficie également d’une AOC. Le Pommeau de Bretagne doit vieillir en fûts de chêne pendant au moins 14 mois.

Côté délices sucrés

  • Le Kouign amann : amann signifie beurre en breton. Normal pour ce gâteau au beurre salé qui contient beaucoup, mais beaucoup de beurre !
  • Les sablés ou palets bretons : au beurre salé et aux jaunes d’œufs, toujours délicieux.
  • Le gâteau breton : un gâteau sablé, semblable au gâteau basque, un peu plus sec.
  • Le far breton : un flan moelleux nature ou aux pruneaux.
  • Le lait ribot : aussi appelé babeurre ou lait battu ou lait fermenté. Pour la tarte au lait ribot !

En ce qui nous concerne, voici les plats que nous avons préparés et dégustés :

Apéritif :

  • Makis de rillettes de maquereaux et algues (avec des galettes de sarrasin)
  • Divers cidres bretons

Plats :

  • Langoustines au cidre et à la crème
  • Velouté de chou-fleur de Bretagne aux haricots de Paimpol
  • Galettes au blé noir et blé complet garnies de poisson cuit au sel, poivre noir et graines de fenouil, crème de crabe

Desserts :

  • Kouign amann maison
  • Crêpes au caramel beurre salé

L’astuce de Flo la bretonne, pour la pâte à galettes :

« Mélanger 2 à 3 types de farine de blé noir avec de l’eau et du sel. Le plus important c’est le travail de la pâte : il faut l’« aérer » pour obtenir la texture voulue. La texture change beaucoup en fonction du temps (humide ou pas) »

Ma recette des makis de rillettes de maquereaux et algues

Ingrédients

  • Galettes de sarrasin
  • Une boîte de maquereaux natures
  • 1 échalote coupée finement
  • Fromage à tartiner
  • Aneth, ciboulette
  • Algues de Bretagne en paillettes (pour salades)
  • Sel & poivre

Préparation

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients à la fourchette. Bien émietter les maquereaux. Étaler ces rillettes sur une galette de sarrasin puis la rouler. Couper en morceaux et c’est prêt !

Ma recette des langoustines au cidre et à la crème

Ingrédients pour 4 personnes

  • Langoustines vivantes (meilleures) de Bretagne : environ 500g une fois décortiquées
  • ½ litre de cidre brut
  • Crème fraîche
  • Beurre salé
  • 1 petit poireau
  • 1 petite carotte
  • 2 échalotes
  • 2 tranches de poitrine fumée
  • Sel & poivre

Préparation

Couper les légumes en julienne.

Dans une grande casserole, faire revenir les légumes avec un peu de beurre salé. Ajouter le cidre et laisser réduire quelques minutes. Ajouter la poitrine fumée coupée en petits morceaux comme des lardons.

Ajouter pour finir la crème fraîche et au dernier moment les langoustines qui ne doivent pas cuire longtemps, environ 2-3 minutes.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

2 Commentaires

  1. Ping : J'ai testé ... les sardines de Belle-Ile en Mer |

  2. Ping : 10 idées de plats originaux pour un pique-nique-brunch |

Laisser un commentaire

Champs Requis *.