La Gariguette à la fête (ou pas)

| 27 commentaires

Pin It

Variété précoce, la Gariguette est une des fraises les plus vendues en France, une fraise qui a du goût ! On ne peut pas en dire autant des fraises transgéniques cultivées dans les serres d’Andalousie. La Gariguette a été cultivée pour la première fois dans les années 70 dans le Lot et Garonne (aujourd’hui premier département producteur de fraises), elle a vu apparaître depuis plusieurs petites sœurs, comme la Mara des Bois, très cultivée en Midi-Pyrénées.

La variété Gariguette est la première venue des fraises françaises, c’est la fraise primeur ; elle est assez fragile et supporte mal les transports, c’est ainsi qu’en dehors du sud de la France, elle arrive aux étalages soit très chère, soit abimée. Rien de mieux donc que de l’acheter et la consommer sur les marchés du grand sud, fraîchement cueillie.

Le scandale écologique des fraises espagnoles

Savez-vous que la France aura importé d’Espagne plus de 80 000 tonnes de fraises d’ici juin, ce qui représente près de 70% des fraises du marché français. Mais quelles fraises ! Énormes, insipides, parfois encore verdâtres…

Après 2000 km à bord de camions (16000 camions par an ! Je vous laisse imaginer l’impact CO2…), les voilà sur nos étals. Oh qu’elles ne sont pas chères ces fraises, moitié moins que nos bonnes fraises régionales. Et pour cause : elles sont cultivées et récoltées par des centaines d’ouvriers maghrébins saisonniers ou sans-papiers payés au lance-pierre.

Mais ce n’est pas tout : il faut savoir que ces grosses fraises sont produites tout près d’une des plus belles réserves d’oiseaux migrateurs d’Europe. Cette agriculture empiète largement aujourd’hui sur la réserve naturelle soi-disant protégée, déployant allègrement des tonnes de pesticides, pour permettre aux plants de donner de magnifiques fraises hors saison (avec une terre sableuse stérilisée, une microfaune détruite et traitée entre autres avec de la chloropicrine, un composé de chlore et d’ammoniaque, un poison très dangereux). Le pouvoir régional ferme les yeux en dépit des protestations des écologistes. De plus, les plants hors-sol reçoivent une bonne dose d’engrais et de fongicides des plus efficaces, sans parler des techniques d’arrosage qui pompent les terres déjà arides du sud de l’Andalousie. Par conséquent, la faune et la flore locales s’en trouvent gravement affectées et transformées, au grand dam des associations écologistes espagnoles.

De quoi réfléchir à deux fois avant de se laisser tenter par le dessert du moment fraises-chantilly. La production de la fraise espagnole, c’est l’archétype de l’agriculture intensive, agressive, invasive, polluante, chimique et pas du tout durable. Mais tant que le consommateur achètera ses fruits et légumes hors saison, les industriels agricoles n’en finiront pas de polluer les terres. Quand l’Andalousie sera pillée, alors ils s’installeront au Maroc ou ensuite en Inde…pour encore plus de production de masse et de rentabilité.

Malheureusement, certains producteurs de fraises françaises ont aussi recours aux pesticides et aux serres chauffées pour accélérer l’arrivée de ce fruit symbole du printemps sur nos marchés…comme une course à celui qui ramènera sa fraise le plus tôt. On préfèrera donc choisir des fruits locaux bien sûr mais aussi bios ou non traités. Ne reste plus qu’à dégoter les bonnes.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly, PDF & Email

27 Commentaires

  1. Ping : Quels fruits et légumes pour le mois de Mai ? |

  2. bjr
    le site est très bien fait et plein de chose très sympa
    producteur de fruits te legumes dans le 66, j ai mis en avant votre article aux clients de nos paniers hebdos
    en effet, cette semaine je leur met des fraises d un agriculteur voisin
    et j espère bien les convertir à la fraise française
    a bientot
    christel
    https://www.facebook.com/les.paniers.du.maraicher.66
    https://www.facebook.com/gite.et.roulottes.du.maraicher

    • Ah ça fait plaisir. Rien de tel que nos productions locales, vive les bons produits locavores ! 🙂

      • Un interressant article sur les pesticides, en fin d’article il est précisé que la gariguette contient beaucoup plus de pesticides que la fraise espagnole !!!

        J’en avais l’intuition maintenant j’en ai la preuve. Non seulement beaucoup plus de pesticides mais beaucoup moins bonne (à mes yeux en tous les cas je les trouve souvent amères et un peu pourries) et quatre fois plus cher.

        Le pire en France c’est qu’on pourrait venir avec toutes les statistiques de la planete, le français croit toujours que c’est mieux chez lui qu’ailleurs..

        http://lejardinfleuridisaetnaelle.hautetfort.com/archive/2012/01/15/le-point-sur-les-pesticides.html

      • Ah oui super les bons produits locavores à deux kilomètres d’une centrale nucléaire ou avec de bons agriculteurs qui adorent le round up (et se marrent ensuite de se faire passer pour des « petits producteurs du coin » si sympatiques.

        A priori les fruits et les légumes français (sauf les bios) contiennent beaucoup plus de pesticides que partout ailleurs en europe alors moi je me méfie plutôt..(en plus c’est pas bon souvent et plus cher).

        Cultiver dans son jardin est la meilleure solution quand on a la chance d’en avoir un sinon je peux vous assurer que local n’a rien avoir avec bio..(sauf label clair et précis).

    • Pourtant la fraise française contient plus de pesticides (en particulier la gariguette) que la fraises espagnole, pour les autres variétés c’est kif kif sauf que la française en met toujours trois fois plus (comme pour le restant des fruits et légumes) que l’Espagne.

      Etes vous au courant que la France est le premier utilisateur de pesticides, loin devant l’Espagne d’ailleurs..

      Je vous mets ici un article instructif vous pourrez lire en dernier que la garriguette est bien plus toxique (beaucoup de pesticides) que la fraises espagnole en plus bien sur que d’être moins bonne (pour moi en tous les cas) et beaucoup plus chère.
      http://lejardinfleuridisaetnaelle.hautetfort.com/archive/2012/01/15/le-point-sur-les-pesticides.html

      Personnellement je choisis toujours les fruits et légumes de l’étranger sachant qu’ils sont moins traités qu’en France (lisez les statistiques, les articles dans la presse, les livres sur le sujet, il y en a plein).

      Mis à part les fraises bio c’est à dire uniquement quand on a la chance d’avoir un jardin, c’set à dire pas tout le monde, seulement quelques privilégiés.

      Quant au petits producteur du coin, faites moi rire là aussi j’en suis revenue (à la base je mange plutôt végétarien et bio enfin je croyais) si vous saviez les doses qu’ils mettent parfois sur leurs melons, leurs fruits (la nuit comme ça personne ne voit). Et le revendent à des locavores qui pensent que parceque c’est tout près de chez eux ça va être ok..

  3. J’ai hâte de pouvoir goûter à la gariguette nouvelle, c’est un peu tôt, toujours pas sur nos marchés toulousains … patience

  4. Bonjour, étant moi même producteur, je peux vous dir que j’ai vu de mes propres yeux des producteurs de fraise mettre plus de pesticides qu’il n’y en n’a en Espagne ! Arretons de stigmatiser sur les fruits et legumes Espagnole ! Certains producteur cituée a la frontière Espagnole vont acheter leur engrais la ba !

    • Moi je parle de petits producteurs qui ne mettent pas de pesticides (et j’en connais), loin de l’agriculture conventionnelle, ce sont ceux-là que l’on a envie de défendre contre les grosses fraises espagnoles insipides. Et les fraises (espagnoles) en janvier, ce n’est pas possible, c’est infecte!

      • Ben désolée moi ce sont vos garriguettes bourrées de pesticides et hors de prix que je trouve infectes !
        Sans hésiter je choisis toujours des fruits étranger quand je suis dnas un supermarché car je sais qu’en choisissant français, j’ingère trois fois plus de pesticides que dans les reste de l’Europe, renseignez vous c’est catastrophique ce qui se passe en France plein de livre su rle scandale des pesticides.

        Mieux vaut variment consommenr espagnol, en plus je trouve les fraises espagnoles délicieuses, désolée.
        Sinon mieux vaut manger bio, c’est assez ridicule les gens qui disent qu’il faut manger local, moi j’en connais des locaux à qui des gens croient acheter des bons produits, en fait tout local qu’il est si le producteur met du round up et des tonnes de pesticides ce n’est pas parceque c’est français et local que par miracle vous mangez sainement ça c’est n’importe quoi, la france premier pays utilisateur de pesticides, condamné par l’Europe et j’en passe mais le français est un mouton.

        • Évidemment que les pesticides sont à fuir. Moi je mange des fraises locales et sans pesticides; chacun consommera comme il voudra…

          • Oui vous avez de la chance mais ce n’est pas tous le monde qui peut manger des fraises locales en étant absolument sûrs que le gentil producteur local ne fout pas une tonne de pesticides.
            Pour ma part je vis dans cévennes, tout semble absolument bio à première vue si vous saviez pourtant ce que les gentils producteurs locaux fourguent dans leur production que les bobos parisiens et touristes aiment tant, ça n’a rien à envier aux supermarchés.

            Moi je rebondissais surtout sur la garriguette, un exemple typique de l’arrogance française, on est les premiers utilisateurs de pesticides et pourtant on continue à faire des leçons et à critiquer la fraise espagnole pourtant moins polluée que la fameuse gariguette et en plus meilleure au gout (désolée mais franchement la gariguette j ne vois pas ce qu’elle a de bon et je ne suis pas la seule, seule la pub la trouve bonne.

            Je me dis que les français sont d’excellent moutons à croire qu’ils sont les meilleurs même quand on leur prouve le contraire, l’agriculture française est la plus polluante d’Europe merci les pesticides..J’ai un voisin qui fout trois tonnes de round up dans son champ de « gentil producteur local » vous croyez qu’il va s’en vanter ? il le fait la nuit, et d’ailleurs tout le monde s’en fiche, le made in France pour certains veut dire bio ! c’est n’importe quoi.

          • L’expression locale ne veut pas dire.
            Si vous habitez juste à côté d’un endroit plein de pesticides (et en France c’est à peu près partout) à moins d’avoir un agriculteur certifié bio, en quoi manger juste à côté sera mieux ?

            J’avoue ne pas saisir du tout. Moi j’ai un voisin qui met des pesticides partout dans son jardin de « petit producteur » et bien j ene vais pas manger local, désolée je préfère manger avec moins de pesticides.

            Mange local en France est une hérésie (sauf si on aime les pesticides) puisqu’on on est les premiers utilisateurs.

            Faire son potager bio c’est encore autre chose mais manger local avec toutes les centrales nucléaires qu’on a en France (plus qu’ailleurs là aussi) et les pesticides je ne vois vriament pas l’interet ni pour le porte monnaie et surtout pas pour la santé.

            Bien sur je ne parle pas des amap et des vendeurs certifiés bio mais il y en a d’ailleurs moins en France que dans le reste de l’Europe et pour cause l’agriculture y est la plus intensive d’Europe c’est à dire qu’on ne lésine pas sur les produits phyto sanitaires (pesticides).

            Voici un lien passionnant su rle sujet :
            http://lejardinfleuridisaetnaelle.hautetfort.com/archive/2012/01/15/le-point-sur-les-pesticides.html

      • Le problème Nadasto c’est que vous n’e^tes pas derrière vos « petits producteurs » (le mythe) vous ne savez pas du tout ce qu’ils mettent dans les fruits et lègumes et parfois ça n’a rien avoir avec ce qu’ils vous disent.

        J’ai un voisin pour ma part qui met du round up et des cochonneries (alors qu’il n’a pas le droit) pires sur ses melon, ses fruits et ensuite je vois des voisins parisiens en vacances lui acheter très contents de penser manger sainement !! Moi c’est un paysan qui me l’a dit car je naurais jamais pu savoir n’étant pas spécialiste, les gens ici le savent mais ne disent rien, c’est l’omerta, c’est un sujet sensible en France la preuve même sur un site comme le votre on préfère critiquer les autres pays alors qu’on fait bien pire. J’habite dans le Languedoc Roussillon et croyez moi au niveau des pesticides c’set pas triste (trois plus qu’en Espagne dixit un vendeur de fruits et légumes pas bio du tout qui connaît un peu le sujet !).

        Donc petit ou gros producteur sachez que ça peut être pire chez le petit producteur,

        Je suis quand même très étonnée que vous ne stigmatisiez que les fraises espagnoles alors que les françaises en plus d’être plus chères et parfois infectes en contiennent beaucoup plus. Lisez vous les articles sur le sujet, êtes vous au courant que la France est le premier utilisateur de pesticides, deuxième au monde ?

        J’en ai mis sur plusieurs de mes réponses plus haut et plus bas, des liens sur des articles justement sur la fraise française, pas triste, la gariguette.

        Pourquoi ne pas en parler, ça me semblerait bien plus productif et informatif pour protéger la santé des gens, comment peut-on à l’heure d’aujourd’hui oublier que la France utilise plus de pesticides que ses voisins européens ? On est même condamné et pointé du doigt par l’Europe pour ça.

    • En effet sans être producteur, il suffit de se renseigner, je viens de lire cet article, très bien documenté, en fin d’article il est dit que la garriguette est beaucoup plus contaminée aux pesticides que la fraise espagnole (que je trouve bien meilleure et quatre fois moins chère)

      http://lejardinfleuridisaetnaelle.hautetfort.com/archive/2012/01/15/le-point-sur-les-pesticides.html

      C’est une donnée scientifique et économique que la France est le premier pays utilisateur de pesticides d’europ (deuxième quand même à l’échelle mondiale ça donne des sueurs).

      Je ne comprendrais jamais je crois cette arrogance du français qui croit que forcément c’est mieux chez lui qu’ailleurs. Il suffit de les regarder ces gariguettes, de les renifler pour voir qu’elles sont gorgées d’eau et de produits chimiques, en plus elle valent très cher, bref le produit idéal pour le consommateur gogo qui croit les pub.

      Comment se fait il qu’on arrête pas en France de parler des dangers de la fraises espagnole mais pas de la fraises françaises alors qu’on retrouve des pesticides interdits et très dangeureux dans la plupart des fraises françaises, franchement je ne comprends pas.

  5. Ping : L’oignon de Tasmanie qui nous fait pleurer : 17 189 km parcourus jusqu’aux étals de nos supermarchés |

  6. Ping : Le printemps arrive, zoom sur les fruits et légumes de saison |

  7. N’importe quoi !!!
    La France est le premier utilisateur de pesticides en Europe loin devant l’Espagne que vous stigmatisez, cette histoire de gariguette est une arnaque, vendre trois plus chère des fraises (dégueu en plus) qui contiennent trfois fois plus de pesticides que les fraises espagnoles que vous décrivez !!
    Renseignez vous avant de pondre ce type d’articles, la France est condamnée et doit payée des amendes pour ne pas respecter les lois sur les pesticides et utiliser aussi des pesticides interdits.
    Troisième utilisateur derrière les Etats Unis et l’Inde pour un si petit pays c’est hallucinant.
    Franchement j’ai parlé récemment avec un vendeur de fruits non bio qui m’a lui meme avoué que les gariguettes avaient bien plus de pesticides que les fraises espagnoles mais que les français moutons gobaient tout et n’importe quoi il m’a aussi dit que les agriculteurs français mettent trois fois plus de pesticides que les espagnoles !! Il faut arrêter d’être chauvin, lire, se renseigner.
    Les pesticides sont un grave problème sanitaire en France.

    • d
      Vous ne devez pas avoir de goût tout simplement
      Des gariguettes dégueu je me demande où vous les avez cherchez.
      Cher c’est certain qu’elle sont plus cher que les « fraises » d’espagne ou du maroc, par contre quand on veut manger de la qualité, ça à un coût, mais rapport qualité/prix ça n’a rien à voir.
      Et de temps à autre, il faut bien se faire plaisir…

      • heu…je viens d’acheter aujourd’hui des « gariguettes » résultat quasiment toutes pourries, et celles qui ne son tpas pourries farineuses sans aucun gout, pleines d’eau, une horreur, désolée je préfère les fraises espagnole plus fermes et sucrées et moins chères.
        Renseignez vous sur le traitements, pesticides, hors sol et j’en passe, la gariguette est la plus polluée, pleine de produits chimiques. Mais le français est un tel mouton qu’il répète ce qu’on lui a dit et mange des trucs à la fois toxiques, mauvais et très chers !

        Je suis toujours stupéfaite que malgré les livres sur le scandale des pesticides français (premier pays consommateur) avec la garriguette qui est la plus traitée de toutes les fraises (en france plus qu’en espagne), les emissions, les classements, la france premier consommateur loin devant l’allemagne, puis l’espagne bien après, et bien non, le français continue à être sur qu’il mange sainement car c’est français ! ce pourquoi ça n’est pas prêt de s’arrêter.

        Comme le dit un agriculteur au dessus, il a vu de ses yeux que les produits étaient beaucoup plsu traités en France qu’en ESpagne il suffit de se renseigner.

  8. J’ai oublié de préciser qu’en plus d’être bourrée de pesticides, pas bonne, elle est aussi trois fois plus chère que la fraise espagnole !!

    Donc je suis étonnée qu’un tel site puisse la vanter. Quand un pays arrive troisième derrière Les états unis et l’inde alors qu’il est 100f ois plus petits il y a quand même de quoi s’inquieter, là ou je vis (très belle campagne, très touristique) il y a des rivières tellement polluées à l’arsenic et au plomb que des scientifiques viennent l’examiner du monde entier, sans parler de nombreux sites miniers bourrés d’uranium, je ne vous raconte pas ce qui passe dans l’eau potable et ça ne doit aps être le seul coin de France comme ça mais bien sûr personne n’en parle car dit-on il faut préserver les emplois !!!! On peut meme etre attaqué en justice si on site certaines villes certains villages les plus pollués de France et d’Europe. Donc excusez-moi mais je n’ai aucun problème à manger des fruits et légumes qui viennent de l’étranger sachant qu’on bat tout les records en terme de produits toxiques autorisés ou pas d’ailleurs.
    La fraise française est hyper toxique comme vous pouvez le voir ici dans ces statistiques :
    http://www.planetoscope.com/sols/47-consommation-de-pesticides-phytosanitaires-en-france.html
    et là ils disent même que c’est le second utilisateur de pesticides au monde !!!!

    http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/la-france-second-consommateur-de-7258

    Sans parler des contaminations dans les champs qui contaminent forcément les champs non traités..

    Alors arrêtons de faire de la pub à des produits ultra contaminés (second utilisateur au monde, face aux états unis, imaginez ce que ça représente, vu la taille de la France !)

  9. Désolée d’avoir monopolisé la conversation et envoyé tant de réponses (qui je suppose n’apparaitront pas toutes) mais le sujet me tient vraiment à cœur. Je ne comprendrais jamais pourquoi il y a cet aveuglement sur le fait que la France tient de loin la première place en matière de pesticides, local ou pas. Ca n’a rien à voir. Le local ne veut rien dire sauf si c’est notre jardin et qu’on sait précisément ce qu’on y met. On a vraiment pas de leçon à donner aux autres pays quand on sait ce qui se passe ici local ou pas local.

  10. Daria, soit tu fais parti d un lobby de fraises espagnoles, soit tu as un petit probleme.
    Car tu rabaches tout le temps la meme chose (ca devient tres lourd) et surtout, tu racontes de belles inepties.
    Dire que la fraise espagnole est meilleure que la guariguette. N importe qui, qui a acheté des fraises espagnoles sait bien qu elles n ont aucun gout et qu il faut rajouter du sucre pour cacher leur gout insipide !

    • mais renseigne toi alors c’est toi qui dis des inepties qui répète ce que le mouton te dit de répéter, c’est un vrai troupeau.

      Et ce n’est aps faute d’avoir des livres sur le sujet « la france scandale des pesticides » france premier pays consommateur de pesticides !!!!

      C’est toi qui défend la multinationale des pesticides, en France c’est un problème sanitaire gravissime, as tu seulement regarder les emissions sur le sujet, pièces à conviction, cash investigation et j’en passe, il faut se renseigner au lieu de répeter ce que les enseignes de grandes consommation racontent. Et sur le sujet des fruits et légumes c’est gratiné les inepties. Donc oui je me suis répétée et en effet c’est totalement vain et c’est pour ça que les gens auraient tord de faire consommer des choses bonnes, pas chères et moins traitées en France puisque le pekin moyen croit comme toi que si c’est des garriguettes, alors tout va bien !! Ici on peut faire « avaler » n’importe quoi aux gens et facturer une mini barquette plus de 4 euros meme en saison !! Pourquoi se priver ?
      L’agriculteur qui est intervenu sur ce forum en parle mais vous préférez continuer à croire des inepties justement ! ce pourquoi les producteurs véreux, industriels, fourguent leurs produits sans vergogne, ils savent que le français est chauvin voire arrogant et ne veut pas voir les chiffres !!!

      Malheureusement non aucune multi nationale je suis au RSA si cela peut rassurer des idées reçues.

  11. Heu… vous avez lu ce que je dis ? « Malheureusement, certains producteurs de fraises françaises ont aussi recours aux pesticides et aux serres chauffées pour accélérer l’arrivée de ce fruit symbole du printemps sur nos marchés…comme une course à celui qui ramènera sa fraise le plus tôt. »
    Pas besoin de s’enflammer hein. Les fraises que je mange sont bio car ce sont les miennes, faites-en autant…Ou sinon, n’en mangez pas et tout ira bien.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.