Cookies au parmesan et olives noires

Pin It

Vous l’avez peut-être deviné, j’aime bien reprendre les recettes de pâtisserie ou de desserts en version salée (madeleines salées, cappuccino de betterave, cannelés au saumon fumé …) Ici, voici des cookies sablés qui nous rappellent le Sud et le soleil, au parmesan et avec des olives à la grecque.

Ingrédients pour une dizaine de cookies

  • 2 jaunes d’œufs
  • 40 g de beurre
  • 40 g d’huile d’olive
  • 150 g de farine
  • 50 g de parmesan (entier, pas râpé)
  • 6 g de levure à gâteaux
  • 2 pincées de fleur de sel
  • Des olives noires à la grecque

Dénoyauter les olives et les couper en 2. Couper également le parmesan en petits dés.

Mélanger les jaunes d’œufs avec le beurre pommade, l’huile, puis la farine et la levure. Ajouter la fleur de sel en pincées. Incorporer enfin les olives et le fromage. Ajouter un peu de farine si la pâte est trop collante.

Former un boudin avec la pâte puis l’envelopper de film alimentaire. Laisser reposer la pâte au moins 2 heures au frigo.

Préchauffer le four à 180°C. Sortir le boudin du frigo, retirer le film alimentaire puis découper des tronçons de pâte d’1 cm d’épaisseur et les déposer sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Enfourner environ 20 minutes à 180°C.

Il est possible d’y mettre des herbes fraîches, basilic, thym, romarin etc… au gré des envies et des saisons…

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. choupette82 dit :

    Trop bon pour l’apéro ! bonne journée

  2. Christophe dit :

    Mille mercis pour ta recette.
    Nous l’avons testée, approuvée et même piratée 😉
    http://www.piratageculinaire.com/2012/12/sables-au-parmesan-et-aux-olives.html

  1. 15 mars 2013

    […] Des cookies sablés au parmesan et aux olives noires […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.