Königsberger Klopse, les petites boulettes allemandes aux câpres

Pin It

Un peu de géographie avant de parler cuisine. Ces petites boulettes viennent de Kaliningrad, anciennement Königsberg en allemand, grande ville hanséatique de Prusse.

Hanséatique signifie que la ville fait partie de la Hanse, l’association des villes marchandes de l’Europe du Nord autour de la mer du Nord et de la mer Baltique. Hambourg, Brême, Lûbeck, Rostock … sont des villes hanséatiques.

Kaliningrad est une ville de Russie mais située dans une enclave territoriale européenne entre la Pologne et la Lituanie, au bord de la mer Baltique. L’histoire géopolitique ayant fait son œuvre en 1945, elle est aujourd’hui totalement isolée du territoire russe. C’est pour cela qu’on l’appelle la petite Russie d’Europe.

La ville de Kaliningrad

Donc cette recette que j’adore est mi-russe mi-allemande ! Ce plat est aujourd’hui un des grands classiques de la cuisine ménagère de l’Allemagne du Nord-Est.

Ingrédients pour 4 – 5 personnes

  • 2 tranches de pain
  • 1 oignon
  • 250 g de bœuf haché
  • 250 g de veau haché (ou de porc)
  • 2 œufs
  • 3 ou 4 graines de poivre noir
  • Noix de muscade
  • Sel et poivre
  • 1 feuille de laurier
  • 1 litre de bouillon de viande (poule ou bœuf)
  • 30 g de farine
  • 30 g de beurre
  • 125 ml de crème liquide
  • 200 ml de vin blanc
  • 30 g de câpres
  • Le jus d’1/2 citron
  • Du persil

Tremper les tranches de pain dans de l’eau chaude. Éplucher l’oignon et le couper en petits dés ; le faire revenir dans un peu de beurre.

Dans un saladier, mélanger les viandes hachées avec le pain bien essoré. Saler, poivrer puis incorporer les 2 œufs et l’oignon. Mélanger avec une cuillère ou avec les mains de façon à obtenir une pâte homogène.

Dans une grande casserole, verser le bouillon puis y jeter le laurier et les grains de poivre. Porter à ébullition. Former des boulettes avec les mains. Baisser le feu puis pocher les boulettes dans le bouillon pendant 20 minutes à feu doux.

Préparer la sauce aux câpres : dans une autre casserole, faire fondre le beurre, verser la farine d’un seul coup et mélanger au fouet, cela s’appelle faire un roux. Ajouter ensuite du bouillon de cuisson des boulettes et faire épaissir la sauce pendant 5 minutes à petits bouillons, en remuant constamment. Ajouter le vin, la crème, le jus de citron, la muscade et laisser réduire doucement.

Sortir les boulettes du bouillon et les mélanger à la sauce crémeuse. Avant de servir, incorporer les câpres dans la sauce. Hacher le persil et en parsemer les boulettes.

Ce plat s’accompagne très bien de pommes de terre vapeur ou de riz.klopse-allemagne

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Mr. Miamiam dit :

    Voilà un recette de mes ancêtres baltes et surtout prusses !
    Et voilà pourquoi je dis : C’est Allemand – Balte et les Russes on laisse un peu dehors. – Autre côté de l’enclave, quoi ! 😉
    Les deux tranches de pains viennent du pain blanc, juste pour pas se tromper avec des tranches de pain de seigle ou qqc comme ça… Bref ! Prenons simplement des petites pains et c’est cool, quoi !
    Hop ! Une bonne bière avec – ou vin blanc pour nos amis français – et c’est parfait !

  2. partagas dit :

    à l’origine il y avait aussi du hareng dans les klops; un peu comme le Labskaus d’Hamburg

  1. 30 novembre 2012

    […] Königsberger Klopse, les petites boulettes allemandes aux câpres | From gourmandisesansfrontieres.fr – Today, 4:09 PM Recette des Königsberger Klopse, boulettes de viande hachée avec une sauce aux câpres venant d'Allemagne et de Russie, de la ville hanséatique de Kaliningrad… […]

  2. 5 décembre 2012

    […] Pour le blog à l’origine de cette découverte, c’est ici! […]

  3. 23 octobre 2013

    […] super simple qui peut vous dépanner en cas d’apéro improvisé. La recette est inspirée d’un plat d’Europe de l’Est (ex-Allemagne de l’Est). Et pourquoi pas pour un brunch du dimanche matin […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.