Le Crepchignon, la crêperie pas comme les autres

| 0 Commentaires

Pin It

Le Crepchignon, une belle découverte gastronomique et gourmande. Ce petit restaurant se cache en banlieue de Toulouse, dans un centre commercial villageois ordinaire. Disons qu’à première vue, ce n’est pas l’endroit où l’on pense sortir au restaurant un samedi soir 😉 Ici, pas de crêperie bretonne basique avec cidre à gogo, galette-saucisse, décoration marine et petits prix (crêperies, par ailleurs, que j’apprécie beaucoup, notamment celle de la Colombette à Toulouse…). Loin de là. La pâte à crêpes côtoie le caviar des Pyrénées, la truffe, le foie gras ou encore les noix de st jacques, dans une déco contemporaine et design. C’est LA crêperie gastronomique.

Pour se faire une idée du style original de la cuisine, il suffit de lire la carte. De jolis noms évocateurs et plus qu’alléchants. Voyez plutôt, on est chez le coiffeur :

« Queue de Cheval » Cheveux rassemblés ensemble à l’arrière ou sur le dessus du crâne Boudin noir, Compote de Pomme, sorbet Cidre Fermier

« Hurluberlu »  Cheveux bouclés et en désordre au début du règne de Louis XIV, Saucisse de Toulouse, Pomme de Terre, Glace aux Cèpes

« Catogan »  Queue de cheval sur la nuque tenue par un ruban de soie, Foie Gras poêlé, Magret de Canard, Pomme de terre sautées, Fleur de Sel

« Toupet »  Touffe de cheveux relevés sur le front Bacon, Pruneaux, Glace aux Pruneaux et à l’Armagnac

 « Oreilles de Chien» 2 longues boucles encadrant le visage très en vogue chez les Incroyables Neufchâtel, Poitrine Fumée, Glace Tomate à l’huile d’Olive et au Basilic

« A la Titus » Coiffure courte et bouclée en vogue sous la Révolution, la Directoire et l’Empire Foie Gras poêlé, Pain d’Epice, Poire fraîche, Fleur de sel.

Le chef est maître crêpier, titre délivré par une seule école en Bretagne. La pâte à galettes est effectivement très bien réalisée, dans la grande tradition bretonne. Pour le reste, c’est la fête des papilles, avec des mariages de saveurs bien étonnants. Pour moi ce sera poitrine fumée, Neufchatel et glace tomate / huile d’olive. Un coup de cœur pour la glace (salée) à la tomate. Un petit bémol pour la garniture, insuffisante à mon goût pour ce choix de crêpe, en comparaison avec les assiettes que je vois arriver sur les tables voisines. La prochaine fois, j’opterai pour la Titus : foie gras, pain d’épice !

D’ailleurs, nous nous devons de toutes les goûter 😉

En plus, ce restaurant est labellisé Tables et Auberges de France, ce qui est un gage de qualité, notamment pour les produits utilisés. On me dit au passage que les glaces salées qui accompagnent souvent les galettes viennent de Philippe Faur, le fameux glacier ariégeois.

Le Crepchignon, une crêperie pour les gourmets et les gourmands comme moi, à tester de toute urgence.

Restaurant le Crepchignon
http://www.crepchignon.com
5 Route de Toulouse  31700 Cornebarrieu
Tél : 05 34 52 11 69

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

Laisser un commentaire

Champs Requis *.