fenetra-recette

Le Fenetra, le gâteau toulousain

| 20 Commentaires

Pin It

Le Fenetra est pour moi une curiosité : en effet, voici une spécialité toulousaine apparemment plus connue par les touristes que par les toulousains eux-mêmes (c’est l’effet Guide du Routard avec la bonne adresse de la boutique Regals rue du Taur)

fenetra-recette-toulouse

Ce gâteau à base d’amandes et de citron confit est un dessert très ancien, typique de la cuisine occitane. Son origine remonte aux Romains qui le consommaient durant la fête des morts. Cette procession donnait lieu à un grand repas familial au cours duquel on mangeait le fenetra.

De nos jours, force est de constater que peu de pâtissiers à Toulouse confectionnent ce gâteau. Ce furent surtout les grand-mères qui l’ont fait connaitre à quelques autochtones. C’est ce genre de pâtisserie « Madeleine de Proust » qu’on aime tant.

Amande, abricot et citron confit : une association délicieuse. A goûter absolument !

fenetra-abricots

Pour la pâte sablée

  • 125 g de sucre en poudre
  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre à température ambiante
  • 2 jaunes d’œuf
  • 1 gousse de vanille
  • 2 pincées de sel

Pour la garniture

  • 3 blancs d’œuf
  • 100 g de sucre en poudre
  • 25 g de farine
  • 125 g d’amandes en poudre
  • 1 cuillère à soupe d’Amaretto
  • 500 g de compote d’abricots + 4 ou 5 abricots
  • 1 citron confit

Battre les 2 jaunes d’œuf avec le sucre. Ajouter le beurre, la farine et le sel. Extraire les grains de vanille de la gousse fendue en deux. Travailler ensuite la pâte à la main, ajouter la vanille. Façonner la pâte en boule, la filmer et mettre au minimum 1h00 au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 180°. Déposer la poudre d’amande sur la plaque du four et la faire torréfier (brunir).

Préparer la garniture : battre les blancs en neige, ajouter le sucre en le saupoudrant, comme pour faire une meringue. Ajouter la farine, la poudre d’amande, l’Amaretto et remuer à la spatule.

Couper le citron confit en petites lamelles. Faire revenir les abricots coupés en quartiers dans une poêle avec du sucre en les faisant légèrement caraméliser.

Abaisser la pâte sablée dans un moule à tarte. Etaler la compote d’abricots, déposer les quelques abricots et parsemer dessus le citron confit. Verser enfin la préparation aux blancs d’œuf. Décorer avec encore quelques morceaux de citron.

Enfourner pour 30 minutes à 180°

fenetra-recette

En version individuelle

En version individuelle

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

20 Commentaires

  1. C’est donc ça, ce fameux gâteau ! Chaque fois que je passe devant Regals, je me demande ce que c’est, et j’imaginais un genre de gâteau basque… Mystère levé ! Et grosse envie de le confectionner, aussi

    • Oui, il faut tester !! La maison Pillon à Toulouse propose aussi parfois le fenetra. J’en ai vu également dans des pâtisseries de certaines villes occitanes comme Albi ou Rodez mais si peu. Donc à défaut, on le fait soi-même!

  2. Très facile à faire et c’est Super Bon !!! il faut juste doubler les proportions pour la garniture. A refaire

  3. Pingback : Le vocabulaire culinaire occitan de Toulouse |

  4. bonjour,

    une petite question : peut-on remplacer la compote d’abricot par de la confiture ?
    En tout cas, je ne connaissais pas ce gâteau et malgré la chaleur, j’en salive d’envie !

    • Oui biensur on peut remplacer la compote par la confiture, d’ailleurs dans les pâtisseries il est fait avec de la confiture. Mais moi je préfère quand c’est moins sucré, question de goût !

  5. Oh my god! MERCI de me faire découvrir toutes ces tueries toulousaines!!! :D

    Je le mets sur ma liste!

  6. Je suis toulousain et connais le fénétra. En revanche, pour le mythe, ça remonterait seulement aux bons bourgeois toulousains assez étoffés pour faire pousser des citronniers chez eux et qui auraient ainsi inventé la recette.
    Il faut ajouter que ce gâteau supporte très bien le voyage peut se manger encore huit jours après son achat ! (Un peu comme le pain de voyage des Elfes de Tolkien) ^^

  7. Gâteau crée par mon Grand Père pour le Syndicat des Pâtissiers de la Haute Garonne dans les années 70 pour les origines je n’en sais pas plus.

  8. Pingback : Nos olympiades culinaires (Août 2012) |

  9. Pingback : Comme un « pumpet » au citron confit, spécialité gourmande du Tarn |

  10. bonjour, ou puis je trouver ce gateau sur Toulouse a part la maison pillon? merci

  11. On peut aussi le commander chez CHINER a St Orens. Il est excellent.

  12. On peut le trouver aussi à Frouzins chez l’excellent pâtissier Vidal.
    Ils en font aussi une version à la violette tout aussi excellente !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.