Un séjour gourmand dans le Nord de l’Aveyron

Pin It

Plus auvergnat que languedocien, le Nord de l’Aveyron marque la fin de la région Midi-Pyrénées et le début de la région Auvergne.

Ce territoire s’appelle le Carladez, entre monts du Cantal, gorges de la Truyère et plateau de l’Aubrac. Ce coin de France revendique fièrement son relatif isolement.

Les paysages varient d’un bout à l’autre : retenues d’eau, forêts de châtaigniers et de sapins, gorges arrondies, vallons verdoyants, châteaux perchés, toits de lauzes … un pays de prime abord austère et renfermé sur lui-même, mais qu’on apprend vite à découvrir le long de ses petites routes serpentées.

Estaing – Le château

Presqu’île de Laussac

Espalion

Des produits du terroir de grande qualité

La région recèle de recettes typiques, pour certaines très très locales (qui ne se préparent que dans un périmètre de 15 km !) Par exemple, la tarte du Carladez est une tarte (sucrée) à la tome fraîche de Cantal, spécialité de la petite ville de Mur de Barrez, le chef-lieu de canton du Carladez. A essayer obligatoirement !

Le pounti (ou picaussel) est incontournable et est vendu dans toute bonne boucherie-charcuterie. Vous trouverez ma recette du pounti ici.

pounti-aveyron

On mange là-bas autant l’aligot (qu’on ne présente plus) que la truffade. La truffade est un plat à base de pommes de terre et de tome de Cantal ou de Laguiole fraîche. Certains y ajoutent du lard grillé, d’autres la préfèrent nature. La différence avec l’aligot, c’est que les pommes de terre sont coupées en tranche dans la truffade, alors que réduites en purée pour l’aligot. C’est un plat extrêmement copieux et vraiment délicieux, pour tous les amateurs de fromage comme moi.

truffade-aveyron-cantal

Ma truffade

Mur de Barrez en Carladez

Château de Valon

On ne peut évoquer l’Aveyron sans parler des tripous ! Les tripous sont en fait des panses de veau ou de bœuf (tripes) garnies. On écrit tripous dans l’Aveyron et tripoux dans le Cantal pour information. Il est coutume de les déguster au petit déjeuner, surtout lors de fêtes de village ! Amis touristes, il faut s’y faire 😉

Vous, fans de charcuteries, je ne peux que vous conseiller cette charcuterie artisanale bien connue, même hors du département puisqu’elle livre dans toute la France, dixit la madame du magasin : la Charcuterie du Carladez. Les produits sont d’excellente qualité et tous faits maison, les cochons du coin nourris sans produits chimiques. Pâtés en courte, tourtes, saucissons, filets de porc séchés, tripoux, jambonneaux, confits … toute la panoplie des cochonnailles aveyronnaises.

Charcuterie du Carladez
12 Place de Monaco  12600 Mur-de-Barrez
Tél : 05 65 66 00 50

Et vous ne pourrez pas louper la fouace. Chaque boulangerie-pâtisserie fabrique sa fouace. C’est une brioche dense typique de l’Aveyron en général mais chaque canton a sa propre fouace, ronde, en couronne, en pain : de Laguiole (fouace de chez Roux avec de l’angélique confite), de Marcillac, de Najac … Elle se consomme tout le temps : au petit déj., au goûter, en dessert.

Fouace de Laguiole (Roux)

Fromages locaux

Une bonne adresse pour goûter la fameuse tarte à la tome, des fouaces et un merveilleux pain de seigle au levain :
Boulangerie-Pâtisserie BOS
5 place Monaco à Mur-de-Barrez

Tarte à la tome

Tarte à la tome

Que boit-on en Aveyron ?

Des bières et des limonades bien locales : la Brasserie d’Olt

Le Birlou, une liqueur de pommes et châtaignes, excellent

L’apéritif du coin, c’est le Ratafia, un assemblage de moût de raison et d’eau de vie. Le ratafia peut accompagner le melon, le foie gras, un fromage ou un dessert.

Autres bonnes adresses du Nord Aveyron :

Le Moulin de Méjane, dont je parle déjà ici pour faire le plein de farines et huiles de noix ou de noisettes.

Les marrons de St Hyppolite – Goutez la châtaigne
Seyrolles, 12 140 St-Hippolyte
Tél : 05 65 66 13 65
A la ferme, on peut se procurer farine de châtaigne, confitures de marrons/châtaignes natures ou aux noisettes, chocolat … de véritables délices !

Fabriqué en Aveyron

Ce département possède un tel terroir gastronomique que le Conseil Général a pris l’initiative de créer un logo « Fabriqué en Aveyron » pour valoriser les savoir-faire et produits emblématiques de l’Aveyron (cela ne concerne d’ailleurs pas que la gastronomie, mais aussi l’industrie, l’artisanat …). On peut dire que c’est bien dans l’air du temps avec le Made in France de plus en plus plébiscité par les consommateurs. Nous, de plus en plus « locavores », on adhère. Voilà un département qui maîtrise son marketing territorial.

Fête traditionnelle en Nord Aveyron

Fouace aux fruits rouges ramassés dans l'Aveyron

Fouace aux fruits rouges ramassés dans l’Aveyron

aligot-buron-fromage

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

24 réponses

  1. galtier dit :

    Arrêtez vous à Mur de Barrez un jeudi matin , jour de marché, pour y trouver de belles volailles ,du foie gras, du cantal extraordinaire, des fromages de chèvres, des farçous, des fruits et lègumes frais… une atmosphère conviviale,
    Vous finissez par un petit café ou thé choisi sur la magnifique carte de Faubourg Chocolat ( rue du faubourg ) accompagné d’un gâteau maison , face à la tour….
    Incomparable….

  2. Confiture de marrons, chocolat artisanal, Fouace de Laguiole,… Merci pour cet article, j’ai trouvé ma prochaine destination de vacances 🙂

  3. Rutènescope dit :

    Et pour accompagner tout cela, on pourrait conseiller un vins d’Entraygues et du Fel.
    Certes ce cépage ne situe pas en Carladez mais pas loin quand même.
    Depuis quelques années les vignerons ont obtenus une A.OC. fruit d’un grand travail amélioration de la qualité de la production

    • nadasto dit :

      Tout à fait, l’été dernier, nous avions gouté de bons petits vins du Fel, le plus petit vignoble de France n’est ce pas ? Très bons. Et le vignoble en pente que l’on domine depuis le village médiéval du Fel, c’est superbe. Nous recommandons également l’Auberge du Fel là.

  4. Mumu dit :

    Bonjour,
    Nous l’été dernier, nous avions manger a Estaing, (un des fiefs de VGE), sur le pond face au château et au Lot, ici la spécialité est la viande de bœuf d’Aubrac , servie avec ses pomme sauter souffler à la graisse de canard persiller et ailé, ou truite de la rivière griller ( oups j’ai oublier le nom ><) , hum… on c'est régaler j'en salive encore ^^ servi ici avec le vin d' Estaing (et oui la coopérative est pas loin) passer lui aussi a AOC, bref un pause délicieuse… a conseiller si vous passer dans le coin .

  5. Lucie dit :

    C’est vrai que ça me rappelle les quelques jours que j’ai passé dans le Cantal du côté de Laguiole 🙂
    J’ai surtout hâte d’aller sur le plateau du Larzac, et je rêve de pouvoir manger chez Bras à cette occasion…

    • nadasto dit :

      Ah 🙂 mais attention, Laguiole et Bras sont sur le plateau de l’Aubrac au nord, proche du Cantal. Le Larzac aussi génial, c’est chez Bové et Millau #AveyronMonPays 😉

    • nadasto dit :

      Le top du top quand tu iras sur l’Aubrac, c’est d’abord d’aller manger l’aligot au buron de Caméjane qui ouvre fin mai lors de la Transhumance. Sujet d’article par ailleurs 😉 héhéhéhé

  6. Régine Martin-Rocagel dit :

    ^Vous avez une définition très large du Carladez… Le Carladez aveyronnais ne représente que le canton de Mur-de-Barrez, ensuite vient le Carladez cantalou avec celui de Chaudes Aigues.

    Les cantons de Saint Amans des Côts et de Sainte Geneviève forment la Viadène.

    Quand à Espalion, Estaing et Entraygues, allez leur demander s’ils sont du Carladez, ils vont bien rigoler:-)

    Tout ceci sans rancune de la part d’une Viadénaïre de Paris.

  1. 25 août 2012

    […] 0 Commentaires E-mail Voici une bonne adresse que j’ai découverte durant mon séjour dans le Nord-Aveyron autour de Laguiole : le restaurant du domaine de […]

  2. 25 septembre 2012

    […] retrouve partout dans les Hautes-Pyrénées. L’avantage de cette pâtisserie (un peu comme la fouace aveyronnaise d’ailleurs), c’est qu’on peut la déguster à tout moment, pour le petit-déjeuner avec de la […]

  3. 5 octobre 2012

    […] 400 g de crème de marron (allez, pour le clin d’œil à Marion, on prend de la bonne crème de l’Aveyron ici) […]

  4. 6 mars 2013

    […] pot de crème de marron, pour moi, crème de marron de l’Aveyron. Préférez la crème à la confiture trop sucrée selon […]

  5. 13 mars 2013

    […] Châtaignes cuites : pour le poids, autant de châtaignes que de panais […]

  6. 14 mars 2013

    […] poignée de châtaignes cuites, pelées et coupées en gros morceaux (celle de chez moi dans l’Aveyron, chanceuse que je […]

  7. 13 juin 2013

    […] 200 g de farine de châtaignes […]

  8. 23 octobre 2013

    […] tarte à la tome est davantage une spécialité du Carlades ou Carladez, territoire frontalier entre le Cantal et l’Aveyron. Cela ressemble un peu à la flaune, la tarte […]

  9. 21 janvier 2014

    […] 50 g de cerneaux de noix […]

  10. 6 juillet 2014

    […] noix (locales, […]

  11. 26 février 2015

    […] réservé aux amoureux de la châtaigne. J’ai utilisé les produits de ma région : châtaignes de l’Aveyron et du Birlou (« la saveur de la pomme, le mystère de la châtaigne » ce […]

  12. 29 octobre 2015

    […] De l’huile de noisettes : ma préférée locale, celle de l’Aveyron […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.