10 endroits pour pique-niquer dans Toulouse Métropole

| 26 commentaires

Pin It

Toulouse et sa banlieue regorgent de coins sympas pour s’échapper vers un peu de verdure. Quoi de mieux qu’un pique-nique dans un parc ou proche de l’eau, que ce soit pour une pause entre midi et deux ou en week-end, surtout pour les gens qui ne vont pas partir en vacances cet été. Gourmandise sans frontières pense à tout le monde !

Quant à « comment bien remplir son panier pique-nique », un autre article à sujet existe sur notre blog. Je vous invite à le consulter.

Voici donc une sélection non exhaustive de 10 endroits (non classés !) dans Toulouse et banlieue.

1. La Ramée, à Tournefeuille

Distance du centre-ville de Toulouse : 13 km
Transports en commun : bus ligne 48 en été et le week-end
L’endroit le plus connu des toulousains le week-end, dès les beaux jours. Le lieu est vaste et bien aménagé (barbecue, tables, terrains de jeux …). On peut faire la petite balade digestive autour du lac après avoir « lunché » mais vous ne serez pas tout seul …Attention, la baignade n’est pas autorisée, malgré les intrépides souvent aperçus.

2. La Prairie des Filtres, à Toulouse

Distance du centre-ville de Toulouse : moins de 2 km
Transports en commun : métro Esquirol ou St Cyprien et plusieurs lignes de bus ont leur terminus au Cours Dillon.
En cœur de ville, la Prairie des Filtres est le lieu de prédilection des urbains pour prendre rapidement un bol d’air et se poser … dans la prairie. En été, le sable et les terrains de beach volley donneront un petit air de côte balnéaire à cet endroit très prisé.

3. Le Jardin Japonais, à Toulouse

Distance du centre-ville de Toulouse : moins de 2 km
Transports en commun : métro Compans Caffarelli
J’aime bien le Jardin Japonais (et le parc adossé) de Toulouse, qui est bien arboré. On s’évade en Orient pendant quelques heures. Sushi-maki pour le pique-nique ?

4. La colline de Pech David, à Toulouse

Distance du centre-ville de Toulouse : 5 km
Transports en commun : métro ligne B + bus 115
Une idée sympa : le coucher de soleil sur la ville rose. En effet, le parc de Pech David au sud de Toulouse surplombe la ville. Par temps clair, la vue sur les Pyrénées vaut aussi le détour. Il y en a pour tous les goûts ici : équitation au club hippique, terrains de sport, piscine …

5. En forêt de Bouconne

Distance du centre-ville de Toulouse : 20 km
Transports en commun : compliqué !
La forêt de Bouconne est bien connue des VTTistes toulousains. Il y a de quoi s’y perdre. C’est le massif forestier le plus proche de la ville de Toulouse. Pas mal de chemins de randonnées et les aires de pique-nique sont bien aménagées.

6. Au Canal du Midi dans le Parc des Cinquante, à Ramonville

Distance du centre-ville de Toulouse : 10 km
Transports en commun : métro ligne B terminus Ramonville, puis marche à pied le long du Canal du Midi
Ce parc est facilement accessible, le long du Canal du Midi et permet aussi de se divertir grâce au parcours santé. Encore une zone verte toute proche des zones urbaines !

7. Le parc Odyssud, autour du lac du Ritouret, à Blagnac

Distance du centre-ville de Toulouse : 8 km
Transports en commun : tramway T1 arrêt Odyssud-Ritouret
Le parc Odyssud est très facile d’accès puisqu’il est à quelques mètres de l’arrêt de tram Odyssud-Ritouret. Le petit lac est bien agréable. Les enfants aiment grimper en haut des buttes pour admirer les avions. Une idée : un pique-nique en soirée avant un spectacle à la salle Odyssud… ou bien un petit tour à la médiathèque, histoire de feuilleter un bon bouquin à l’ombre des nombreux arbres du parc.

8. Le parc des Ramiers, le long de la Garonne, à Blagnac

Distance du centre-ville de Toulouse : 7 km
Transports en commun : tramway T1 arrêt Pasteur-Mairie de Blagnac, puis direction centre-ville/église
J’ai déjà édité un article sur le parc des Ramiers que j’affectionne beaucoup.

9. Les Quinze Sols, en bord de Garonne, à Beauzelle

Distance du centre-ville de Toulouse : 11 km
Transports en commun : bus ligne 70 arrêt Camélias par exemple
C’est pique-niquer en pleine nature dans une zone naturelle protégée.

10. Au Parc du Confluent Ariège – Garonne à Portet sur Garonne ou à Lacroix Falgarde

Distance du centre-ville de Toulouse : 10 km
Transports en commun : bus 50 ou 52 pour accéder à Portet sur Garonne, sinon pas de possibilité par l’autre rive côté Lacroix Falgarde
Peut-être l’endroit le moins connu ; pourtant, c’est vraiment chouette. Ici la faune et la flore sont exceptionnelles, c’est rare en toute proche périphérie d’une grande ville. On peut y apercevoir sangliers, chevreuils, canards sauvages, héron cendré, brochet, gardon … un patrimoine écologique bien riche. Nous, on aime bien y aller en automne, pour les couleurs flamboyantes. La petite attraction, depuis Portet/Garonne, c’est de prendre le bac pour passer d’une rive à l’autre (en service d’avril à octobre)

Et vous, quels sont vos lieux préférés pour pique-niquer ?

Mais aussi …

Le lac de St Caprais à l’Union, au nord-est de Toulouse

Distance de Toulouse : 8 km
Un petit lac de pêche, avec tables de pique-nique, espaces verts, forêt communale, parcours santé. Bien agréable.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly, PDF & Email

26 Commentaires

  1. Super lieux, je les ai tous essayés 🙂 par contre, en ce moment, je ne vais pas aux lieux proches de l’eau/ avec plans d’eau car c’est bourré de moustiques :/

  2. Le meilleur lieu où faire des piques-niques dans Toulouse et qui n’est pas cité c’est le jardin des plantes bien sur lieu mythique de Toulouse

  3. Super j’en connais pas mal et d’autre pas du tout!!! bel article en ts cas avec des précisions importante comme la distance et les transports !! 😉

  4. Franchement le jardin japonais est pas genial , on entend les voiture, c’est le repère des touristes qui ne connaissent pas les bons coins de Toulouse (les autres lieux sont geniaux !!!
    merci pour ce superbe article!

  5. A la lecture de vos distingués propos je me permet de faire intrusions dans cette discutions tout d’abord pour saluer l’investissement de « Nadasto »: votre travail est remarquable , cela va sans dire! De plus, le commentaire de « Martin » évoquant le lieu du jardin japonais (lieu de ma dernière rupture, autant dire que je n’en garde pas un fort bon souvenir non plus) m’intrigue au plus au point. Si je peux me permettre, lorsque vous dites « c’est le repère des touristes qui ne connaissent pas les bons coins de Toulouse » cela laisse donc entendre que vous connaissez moult coins dans Toulouse « non touristique », quels sont ils ?
    Diantre! je ne me suis même pas présenté dans tout cela, connu dans ce site avec le pseudo « la superrette » je suis entre autre la média-social-manager d’un grand chef étoilé dans la région.
    Au plaisir de vous lire très vite…

    • Merci 😉 nous sommes aussi preneuses d autres lieux plus secrets de notre belle ville

    • Chère « la superrette », vous êtes toute excusé de votre intrusion dans cette conversation, et comme nadasto ne semble pas s’en offusquer non plus je me permet de vous répondre directement. Tout d’abord sachez que je travaille moi aussi régulièrement dans la restauration (en effet je mange deux à trois fois par jour) et votre profession m’intrigue au plus haut point, car elle m’est inconnue… Qu’apporte-t-elle à un grand chef étoilé?
      L’histoire de votre rupture au parc japonnais m’attriste terriblement, et j’aimerai vous faire connaitre de plus beaux lieux, plus pittoresques de Toulouse que cette endroit peuplé de saltimbanques. Mais j’aimerai tout d’abord faire de plus ample connaissances avec vous! en effet je ne peux me permettre de divulguer mes spots secrets aux premiers venus, j’espère que vous me comprendrez! Vous connaitre plus intimement me permettrai également de mieux vous conseiller..
      Ainsi je me permet de vous demander quels sont vos passion, centres d’intérêts, hobby, passe temps et tout autres informations que vous jugerez utiles!
      En attendant votre réponse et en espérant pouvoir vous satisfaire au mieux je vous souhaite une bonne journée..

  6. sympa vraiment cet article. merci nadasto 😉

  7. Cher « Martimballe » (que d’originalité dans ce pseudo!!) Tout d’abord, je me délecte de votre intervention et voilà que c’est à mon tour de vous réfuter qu’en ces temps de SMS et de courrier électronique, j’ai l’honneur d’entamer une conversation sur ce site avec vous, avec le plus grand respect que je vous doit.
    Je vais donc tenter de vous éclaircir sur mon métier qui consiste à développer fortement la présence du chef étoilé sur les réseaux sociaux, rependre ses diverses thématiques (concernant les menu ou autre) sur lequel il souhaite se positionner sur les média sociaux, je suis donc chargée de donner vie à ces pages, de suivre différentes autres pages sociales….en clair, mon métier correspond à du markéting en ligne…
    Je serai ravie de découvrir la beauté de ces lieux Toulousains à vos côtés et de répondre à vos questions (plutôt personnelles) le jour venu car il est vrai qu’avec mon métier qui comme vous l’avez compris, je l’espère, consiste à mettre en avant les personnes pour qui je travaille et non pas ma propre personne. De ce fait, répondre à toutes ces questions publiquement me gênerai au plus au point. En effet, la » règle d’or » de ce métier est de ne jamais se mettre en avant, question de respect et d’humilité. En revanche, je prend note de toutes ces questions, soyez en persuadez!

    Votre dévoué lectrice…

  8. chère dévoué lectrice « supernette »
    je tiens tout d’abord à m’excuser de ma franchise mais je dois avouer que suis littéralement tombé amoureux de votre façons de voir les choses et de penser!
    Vous êtes d’une humilité déconcertante, votre métier (qui à ma grande honte m’était jusqu’à maintenant inconnu) est des plus louable! Qui, sinon une personne d’une extrême bonté, pourrait faire passer à ce point les autres avant ca propre personne? Je crois comprendre que votre métier n’est pas simplement de donner une « bonne image de quelqu’un » mais, plus subtilement, de le comprendre, de le cerner, de rechercher ses qualités (que même lui ne soupçonne pas) afin de les mettre en avant!
    Je vous prie également d’excuser ma fougue lorsque je me suis permis de vous poser des questions si personnelles! J’espére que vous ne m’en tiendrais pas rigueur et que vous comprendrez que cet empressement était uniquement dû au fait que désirai ardemment en savoir plus sur vous! Mais ne vous inquiété pas, cela peut bien évidemment attendre!
    Etre votre humble guide et vous faire découvrir les coins les plus pittoresques, romantiques, agréables, vivants, calmes, accueillant, paisibles, charmant, pittoresques… de notre belle ville rose serait pour moi un honneur, que dis-je!? un plaisir incommensurable !! nonobstant je suis actuellement en déplacement aux massachusetts, à Boston pour régler quelques affaires importantes, et je ne rentrerai que dans une ou deux semaine.. je vais donc devoir prendre mon mal en patience et sachez que je me languis d’enfin pouvoir vous rencontrer!
    Martimballe, votre fidèle et dévoué futur guide

    • Sir Martimballe aux paroles délicates, je m’incline gracieusement afin de vous saluer.

      Tout d’abord, je constate avec la plus grande satisfaction que vous cernez PARFAITEMENT mon métier. Seuls les moments passés aux côtés de mon grand cuisinier est difficille pour une gourmande comme moi. En effet, je ne peux m’empêcher de mordre à belles dents la tablette de chocolat fondante qu’il manie sans cesse avec, délicatesse, passion et professionnalisme. Dieu merci, je suis plutôt sportive et ne cesse de tenter d’endiguer le flot de petites cellules adipeuses qui seraient tentées de s’accrocher à ma silhouette. Il y a plus dur comme métier n’est ce pas? Si je puis me permettre, me feriez vous grâce de me dire à votre tour votre métier qui vous fait voyager des semaines entières?

      N’ayez craintes, je fais fit de cela!

      Quant à la charmante « invitation » d’en savoir plus sur ma personne, c’est avec un plaisir non dissimulé que je vous honorerai de ma présence à n’importe quel endroit lorsqu’un temps clément daignera nous offrir un ciel d’un bleu délicieux.

      Veuillez accepter mes salutaions et mon amitié dévouée

      • milles excuses ô Superrette,
        Quelques empêchements m’ont retardé dans ma réponse, en effet j’ai été dépêché en catastrophe dans Winsconsin, non loin de Milwaukee, pour une mission relevant de la sûreté nationale. J’espère que vous m’en tiendrais pas rigueur! En tout cas sachez que aucun jour n’est passé sans que je pense à vous! vous êtes sans doute celle qui m’a maintenu en vie dans maintes épreuves que j’ai eu à traverser lors de ces 4 derniers mois… Sachez que mon invitation tient toujours si votre cœur est assez généreux pour m’offrir la chance de me racheter après cette trop longue et inexpliquée absence. je serai honoré de pouvoir vous conter les péripéties qui n’ont fait, je l’espère, que retarder notre rencontre.
        Bien à vous,

  9. Cher Martimbale,
    Quel plaisir de vous lire, je suis tombée fortuitement sur cet honorable site que tiens Nadasto et j’ai eu l’immence surprise de voir que ce message m’était adressé. Bien évidemment que vous êtes pardonné!! D’ailleurs, je me délecte de ces élans de délicatesses extrême de votre pars…
    Dans l’espoir d’une rencontre impromptue lors de vos passages dans la ville Rose.
    Affectueusement.

    • mon coeur palpite à l’idée d’une si belle rencontre entre Superrette/Biescassette et Martimballe. je vous en prie en l’espèce de ne point nous laisser alanguis depuis tout ce temps !
      si au détour d’un petit nid de fraicheur vous avez eu la joie de vous croiser, plaise à vous de nous le faire partager.
      à déjà…

  10. Ping : Une semaine vraiment sympa :) | a Taylor in Toulouse

  11. Fichtre! Mais c’est un Vaudeville! Superrette disparue, Biescassette sort d’un placard, Martimballe, décontenancé, s’abstient (ou est-il reparti vers les amériques?)
    Je brûle de savoir la suite

  12. Ping : 10 endroits pour pique-niquer dans Toulouse M&e...

  13. Ping : 10 endroits pour pique-niquer dans Toulouse M&e...

  14. Ping : # bons plans – Terre Happy & Food

  15. N’hésitez pas à vous faire livrer une bouteille sélectionné par nos cavistes, grâce à GOOT sur Toulouse ! C’est le réflexe à avoir pour les apéros pique-niques !

  16. Salut, merci pour cet article. Souvent à la recherche de lieux pour pique niquer je prends note pour cet été ! 🙂

    Je viens de rédiger un article sur mes endroits favoris à Toulouse, plutôt pour manger.. ^^

    N’hésite pas à jeter un coup d’oeil : http://bit.ly/2j51F8y

Laisser un commentaire

Champs Requis *.