J’ai testé … faire mon sel moi-même

Pin It

Grande nouvelle, j’ai décidé de tester le sel fait maison, si si, ça existe 😉 Bon, c’est vrai que ce n’est pas une grande révolution culinaire mais j’ai trouvé le concept ludique… et tellement simple.

Pour tout vous dire, l’idée me vient de l’émission diffusée sur France 5 (que j’ai adorée !) « 200km à la ronde » qui décrit le quotidien de cinq familles désireuses de manger local. On y voit notamment une famille en quête de sel et on apprend comment en fabriquer simplement avec les moyens du bord.

Il faut alors :

  • Aller à la plage. Okay, ce n’est pas simple pour tout le monde j’en conviens … donc on va dire que ce billet s’adresse aux chanceux qui peuvent y aller facilement. Depuis chez moi (Toulouse donc) nous allons régulièrement à la mer (Méditerranée donc, tout près)
  • Des bouteilles vides … pour les remplir d’eau de mer.
  • Ensuite, de retour à la maison, on filtre l’eau de mer pour la débarrasser de ses impuretés. Puis on la met dans une cocotte, on allume le feu et là … il suffit d’attendre que l’eau s’évapore en bouillant, rien de plus simple 😉 Cela prendra environ 1h- 1h15 sur le feu. Vers la fin, on voit le sel blanchâtre apparaître de plus en plus distinctement. Chouette ça fonctionne.

  • Quand la casserole est à sec, on récupère ce sel, on le dépose sur une plaque de four et on le fait chauffer encore quelques minutes afin de bien le sécher et que l’eau soit évaporée un maximum.
  • Pour finir, je l’ai passé au mixer pour l’affiner et éviter les boulettes agglomérées. Pour information, avec 2 litres d’eau de mer, j’ai obtenu environ 80 g de sel… et l’eau de la mer Méditerranée est plus salée que celle de l’océan Atlantique (mais contient moins de nutriments)

Sel fait maison

Et voilà, un sel maison sans additif, nature et plein d’iode. Ça ressemble à de la fleur de sel !

Alors, on essaye pour les prochaines vacances à la mer ?

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

21 réponses

  1. zvidoc dit :

    Facile mais peu écolo, sécher l’eau de mer au soleil sur une plaque du four suffirait

  2. Amélie dit :

    Bonne idée j’ai de l’eau de mer à dispo ici à Toulon mais j’ai un doute quand même sur toutes les impuretés contenu dans l’eau, métaux lourds, microbes, pesticides…… quelqu’un à des infos?

    • nadasto dit :

      Effectivement c’est un peu le problème … à moins de connaître des lieux d’eau salée moins polluée

    • mr miamiam dit :

      Peut-être en face, à Porquerolles, c’est mieux ?
      D’ailleurs, je conseille d’utiliser des bouteilles en plastique. On peut nager plus loin et facilement avec. Et de bouillir l’eau devrait relativement neutraliser qqe ingrédients non souhaités.

  3. cuisinenligne dit :

    J’adore ce genre de tests « fait maison » ça me rappelle quand j’ai voulu tester le beurre maison ça m’a éclaté mais j’ai jamais recommencé 😀
    En tout cas je note ta technique, je suis pas loin de la méditerranée, je testerai à la prochaine journée plage et je te dirai si ça a marché 😉 Une super idée pour amuser les grands et les enfants (c’est bien de leur montrer d’où viennent les produits achetés tout fait)

    • nadasto dit :

      Tout à fait, c’est toujours ludique de faire les choses soi-même en cuisine : sel, pain, pâtes … à notre petit niveau d’amateur 😉

  4. morgane dit :

    Bonjour,

    Journaliste pour l’émission de reportages 100% MAG (M6), je prépare un reportage sur les nouvelles variétés de sels pour sublimez nos plats.
    Dans le cadre de ce reportage j’aimerais rencontrer une/un cuisinière en herbe qui fabrique son propre sel.
    J’aimerais donc fortement vous interroger sur le sujet à ce propos, et peut être même envisager un reportage « bon plan » ensemble.
    Dans tous les cas n’hésitez surtout pas à me rappeler afin d’en discuter plus longuement ensemble.
    Le reportage étant prévu entre le 15 et le 23 mars, mes délais sont assez courts pour préparer le reportage.

    Bien à vous et à très vite j’espère,

    Morgane Wald
    JOURNALISTE
    100% MAG (M6)
    Tel :01.82.28.31.19
    Mail : morgane@soda-presse.fr

  5. Didier dit :

    J’ai fait cela moi aussi, et c’est quasiment magique ! Je n’ai pas vu ce reportage, l’idée me venait de loin (peut-être à force de boire « la tasse » 🙂 ) Mais j’ai poussé le côté nature jusqu’à laisser mon eau s’évaporer au Soleil. Et c’est encore plus beau : on voit carrément les cristaux « naître » dans l’eau !

    Mon expérience est ici :

    http://juliette-presse.fr/Porcelaine/divers/produire-son-propre-sel/

    Bonne journée !
    DIDIER

  6. francine dit :

    j’adore faire les choses moi-même mais là on est pas sûr de la qualité de l’eau, c’est embêtant!!

  7. Didier dit :

    Le sel des marais salants n’est pas lavé, et l’eau arrive directement de l’océan. L’argile lui donne sa couleur. Peut-être qu’elle le purifie aussi… ? Mais le sel est lui-même un antiseptique !

  8. Michael dit :

    J’ai aimé l’idée de faire bouillir pour avoir rapidement du sel

  9. jean claude dit :

    Je vais essayer,ma petitefille est tout excitee a cette idee. Merci de l’idee. parsimple evaporation combien de temps faut il?

  10. Nat dit :

    Et comment on filtre … ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.