La potée japonaise (Nikujaga)

Pin It

Ce que j’adore dans la cuisine, c’est que certaines saveurs et valeurs sont universelles. En voici un exemple avec cette sorte de potée japonaise, le nikujaga, un plat traditionnel et familial par excellence, que toutes les mamans font. Et vous remarquerez que les ingrédients ressemblent fort à ceux de nos campagnes : des pommes de terre (si si il y en a au Japon, les gens ne mangent pas que du riz), des carottes, du bœuf.

Niku veut dire « viande » et Jaga, qui vient de jagaimo signifie « pomme de terre ».

La pomme de terre est apparue au Japon durant le 19ème siècle où elle fut (et est toujours) cultivée sur l’île Hokkaido, la plus au nord de l’archipel.

Pour 4 personnes

  • 400 g de bœuf à bourguignon
  • 4 pommes de terre
  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 250 ml d’eau
  • 100 ml de saké
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
  • Huile

Éplucher les pommes de terre, les carottes et l’oignon. Couper les carottes dans le sens de la longueur puis en morceaux. Couper les pommes de terre et l’oignon en quartiers.

Verser un peu d’huile dans une cocotte et chauffer à feu moyen. Faire revenir la viande sur chaque côté. Ajouter les carottes et laisser cuire encore 3 minutes. Verser l’eau et le reste des ingrédients dans la cocotte, sauf les pommes de terre. Porter à ébullition, puis à feu doux en laissant mijoter pendant au moins 2h. Ajouter les pommes de terre 30 minutes avant de servir pour éviter qu’elles ne finissent en purée.

Potee-japonaise-Nikujaga

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. lilimignonne dit :

    un bon plat, ça donne envie 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.