croissants

Le petit déjeuner français loin d’être diététiquement bon !

| 9 Commentaires

Pin It

Le sacro-saint petit déjeuner

Quand on parle de petit déjeuner à la française, on pense immédiatement à la baguette et aux viennoiseries.

© photo Wikipedia

La baguette reste pour beaucoup le symbole de la France et au petit-déj, rien de meilleur que de la tartiner de « vrai » beurre et de confiture. Quant au croissant, bien qu’il ne soit pas vraiment français à l’origine, il est parfois présent sur la table de notre petit-déj surtout le week-end quand on a pris la peine d’aller le chercher tout chaud à la boulangerie. Un petit plaisir… calorique.

Il faut savoir que le petit déjeuner n’est apparu dans les ménages que tardivement, durant le 19ème siècle, avec l’instauration des rythmes de travail que ce soit aux champs ou à l’usine. Avant, l’homme préhistorique ne se nourrissait que quand il avait faim et plus tard, le français ne faisait que deux gros repas par jour, essentiellement à base de pain, un déjeuner dans la matinée et un dîner vers 17 heures. L’école obligatoire à la fin du 19ème a également joué un rôle dans la prise d’un petit-déjeuner pour les enfants. L’industrie agro-alimentaire s’en est ensuite donnée à cœur joie pour nourrir tous les bambins soi-disant affamés : au 20ème siècle, sont apparus les fameuses céréales de marque bien connue, le Banania et le sacro-saint verre de lait qui allait asseoir le dogme du petit-déj équilibré institué par les nutritionnistes durant les années 1970.

Première constatation : l’envahissement des viennoiseries industrielles

Près de 90% des viennoiseries (chocolatines ou pains du chocolat, croissants, pains aux raisins) ne sont pas fabriquées sur place par le boulanger-pâtissier mais déballées et juste cuites. Tout est fait pour nous donner envie : l’odeur de beurre chaud qui s’échappe du four du boulanger jusqu’à 50 mètres à la ronde, la décoration et la mise en valeur des produits… qui n’a pas craqué ? Pourtant, tout est industriel, fabriqué à la chaîne avec des ingrédients améliorants (additifs, agents de traitement de la farine, graisses hydrogénées si ce n’est pas du pur beurre …) Le pauvre croissant français est bien mal en point.

© photo Wikipedia

Mais quand bien même le croissant serait pur beurre et fait maison, il n’en demeure pas moins un attentat nutritionnel qui n’apporte que des calories vides (que du gras, pas d’énergie, pas de nutriments). Donc niveau diététique, pour commencer la journée, on repassera.

Une mauvaise association d’aliments dès le matin

Comme on l’a vu, les Français mangent généralement le matin des tartines à la confiture, une boisson chaude et un jus d’orange. LE p’tit-déj « continental » comme on dit dans les hôtels. D’après plusieurs études sur le sujet, ils ont tout faux. Explications :

Les fruits aqueux sont à éviter durant les repas car ils acidifient l’organisme s’ils sont consommés avec des féculents (pains, riz, céréales…) En pensant faire le plein de vitamine C avec une orange pressée, on aura des remontées acides. Certaines personnes le supportent mal.

Le café au lait est parfaitement indigeste : lait + café = excès d’acidité, le foie va fatiguer.

Pain + confiture ou miel = hypoglycémie = le coup de pompe de 10 heures ! Concrètement, le sucre va faire augmenter très rapidement la glycémie, jusqu’à un pic d’insuline important, suivi immédiatement d’une baisse de glycémie dans le sang (l’hypoglycémie) qui va provoquer la fameuse fringale.

Existe-t-il un petit-déjeuner idéal ?

En fait non si l’on considère chacune des habitudes alimentaires des autres pays. Le petit-déj anglais n’est pas meilleur que le français qui n’est pas meilleur que l’américain qui ne vaut pas mieux que l’allemand.

Alors l’idéal serait de mélanger les styles en prenant les bonnes protéines de certains et en évitant les graisses saturées d’autres ! Contrairement à ce qu’on entend à longueur de temps, il n’est pas forcément nécessaire de se goinfrer le matin, surtout si l’on déjeune à la cantine ou avec un bon repas à la maison vers midi (ce qui, en France, est souvent le cas)

Un apport en protéines est fortement recommandé (œufs, viandes, poissons, légumineuses). Diverses études ont démontré que l’apport en protéines au petit-déjeuner prévient le risque de fringale en milieu de matinée et donc de grignotage pour « tenir » jusqu’au déjeuner. Faites le test !

Les céréales trop sucrées et trop complexes sont à éviter.

En résumé, le petit-déjeuner est une affaire personnelle, il dépend des besoins et activités de chacun (adolescent en croissance, personne qui a un travail physique, personne devant se lever tôt, sportif…), des corps de chacun, il n’y a donc pas de petit-déjeuner idéal. Pour ma part, quand j’en prends un,  il se compose de :

  • Une tartine de pain complet ou semi-complet légèrement beurrée (beurre classique riche en vitamine A, bannissez les margarines végétales !) ou une tartine avec de la pâte d’oléagineux (noisettes, amandes 100% naturelle et sans sucre)

ou

  • 1 œuf ou du fromage frais de chèvre ou brebis. Souvent, je me fais une galette ni sucrée ni salée avec des flocons d’avoine ou de quinoa + 1 œuf ou bien farine de lentilles + flocons d’avoine + lait ou eau … avec dessus du fromage frais arrosé d’un filet de miel

plus

  • Une boisson chaude sans lait : thé ou café ou infusion
  • Une poignée d’oléagineux(noix, amandes, noix du Brésil riches en calcium …)

Et c’est tout !

© photo Wikipedia

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

9 Commentaires

  1. Je savais que le petit déjeûner continental n’était pas extra, mais à ce point ! J’avoue que j’ai beaucoup de mal avec le beurre, mais la brioche reste un petit péché mignon quand je retourne chez mes parents.
    Enfin, ordinairement le matin je n’ai tellement pas faim et je ne sais tellement pas quoi prendre que ça se limite à 2 biscuits et du café… c’est pas mieux, je sais !
    Merci en tout cas pour ce petit résumé ; je m’en vais voir ton article sur le marché de Noël 😉

  2. Pour pouvoir affirmer des « vérités » comme celles que tu présentes, il faut préciser les études SCIENTIFIQUES qui t’ont inspirés…il semblerait qu’il n’y en a pas…C’est à cause de ce que tu fais que les gens sont perdus dans leur alimentation, parce qu’ils ne savent plus qui croire, et comment manger. Nos os ne son pas en mousse, ce n’est pas un fruit acide qui va les ronger, d’ailleurs les fruits sont alcalinisants. Proposer de manger des fruits à 18h, me semble parfaitement arbitraire, sachant que les personnes ont une activité différente, en général, un fruit devrait être mangé dans un repas afin de ne pas augmenter la glycémie en dehors des repas surtout pour les diabétiques (cf http://www.afd.fr)….Chers internautes,soyez vigilents, gardez l’esprit critique, et comparez vos informations…

    • Ce ne sont pas des « vérités », ce sont des lectures de nombreuses sources, et je ne suis pas scientifique, je n’ai aucune prétention, je donne un avis et chacun est libre de penser si cela lui convient ou pas. D’ailleurs les internautes sont assez « grands » pour se faire leur propre idée.

  3. Pingback : Le petit déjeuner français loin d...

  4. Ton article est un peu bidon, désolé … Il faut bannir le beurre et le pain qui sont de véritables cancers pour l’organisme sauf du pain bio noir et un pain très peu salé (ils en font chez paul). Petit déjeuner idéal = fruits et légumes ! pas de céréales industrielles . Moi je prends Pêches,Mandarines, un jus de 2 avocats avec du tabasco, sel de céleri (très peu) et sauce anglaise avec un peu de carottes et de tomates pour un cocktail détonnant. Parfois 2 bons gros oeufs de ferme si je prévois de manger peu le midi. Je signale que j’ai eu de gros problèmes de santé suite à l’habitude de ces différents petits déjeuners sus mentionnés et une vie d’excès… J’ai tout changé et je suis suivi par un nutrionniste. Plus aucun produit industriel et non transformé…des légumes et fruits achetés dans le commerce de proximité…pas de pesticide ou de conservateur… acheter les paniers bio que proposent les petits producteurs. Des fruits et des légumes de saison bien sur

  5. Ouai en gros un ptit dej degueulasse et onereux c’est la solution

Laisser un commentaire

Champs Requis *.