samoussa aux buluts

Le bulot, un coquillage bon marché qui donne la pêche

| 1 Commentaire

Pin It

Le bulot est un gastéropode… un mollusque marin en d’autres termes 😉 En France on va le trouver essentiellement sur les côtes de la Manche et de l’Atlantique.

Sa coquille, brune ou jaune, est en forme de spirales. Cette petite bête vit bien cachée (jusqu’à 200 mètres de profondeur quand même) dans les fonds de sable et de vase. Mais au moment des grandes marées, le voilà qui remonte sur les plages rocheuses. Ce carnivore nécrophage (c’est comme ça qu’on dit) se nourrit d’animaux morts de la mer.

Le bulot, c’est un peu le parent pauvre du plus raffiné bigorneau. Sa chair est moins tendre et plus caoutchouteuse que celle du bigorneau. Pourtant il n’en est pas moins riche en nutriments : peu calorique, il contient des bonnes protéines, très peu de lipides et très peu de glucides. Seul bémol, sa teneur en sodium, comme tous les fruits de mer. Il est particulièrement riche en vitamine B12 et particulièrement en potassium (176 mg aux 100 g), magnésium (135 mg), calcium, sélénium (antioxydant) et iode.

Enfin, le bulot est sacrément économique : entre 3 et 4 euros le kilo ! Aucune raison donc de s’en priver. Je me suis essayée à une recette originale de samoussas aux bulots.

Samoussas aux bulots
Pour une dizaine de samoussas :

  • 200 g de bulots (pesés sans leur coquille, donc 1 kg de bulots entiers n’est pas de trop)
  • un paquet de feuilles de brick
  • 1 cuillère à soupe de curry
  • 1 cive (ou oignon vert)
  • 1 gousse d’ail
  • piment en poudre (à vous de doser!)
  • coriandre fraîche
  • sel, poivre
  • huile

Faire cuire à l’eau les boulots entiers pendant 20 minutes (les miens étaient déjà cuits donc cette étape est inutile)

Extraire chaque bulot de sa coquille. Hacher finement au couteau les bulots, l’oignon vert, l’ail et la coriandre. Mélanger ensuite tous les ingrédients dans un bol.

Couper les feuilles de bricks en 2 parties, déposer la farce et plier en formant des triangles. Les badigeonner d’un peu d’huile à l’aide d’un pinceau.

Faire cuire les samoussas pendant 15 minutes à 200°. Déguster dès la sortie du four pour qu’ils gardent leur croustillant.

samoussa aux buluts

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

Un Commentaire

  1. A tester ! J’aime beaucoup l’idée ! Merci

Laisser un commentaire

Champs Requis *.