terrine-canard

Une terrine du Sud-Ouest 100% canard aux châtaignes et aux noix

| 1 Commentaire

Pin It

Quand le Gers rencontre l’Aveyron, ça donne une terrine de canard gersois agrémentée de marrons et de noix de l’Aveyron, sans oublier une p’tite dose d’Armagnac. Parfait pour une entrée ou tout simplement un en-cas pour les petites faims.

Pour un moule à terrine (moyen)

  • 3 beaux magrets de canard
  • 300 g de foies de canard (ce n’est pas du foie gras mais des petits foies non gras de canards non gavés, si vous n’en trouvez pas, prenez des foies de volaille)
  • 1 oignon
  • 1 verre à liqueur d’Armagnac (ou Cognac, ou Porto…)
  • une poignée de noix fraîches concassées grossièrement
  • une poignée de châtaignes cuites, pelées et coupées en gros morceaux (celle de chez moi dans l’Aveyron, chanceuse que je suis)
  • 1 cuillère à soupe de 4 épices
  • Sel et poivre

Ôter la graisse des magrets et en garder 2 sur les 3. Couper les magrets et la part de gras en dés avant de les passer au hachoir à viande.

Peler l’oignon et le passer également au hachoir, ainsi que les foies.

Récupérer la préparation hachée dans un saladier. Verser l’Armagnac, les épices, ajouter les noix et châtaignes et assaisonner généreusement le tout.

Verser la préparation dans la terrine, fermer avec le couvercle (sans couvercle, recouvrir de papier alu) et enfourner à 180° pendant 45 minutes à 1h au bain-marie. A la fin de la cuisson, éteindre le four et laisser la terrine dans le four. Entreposer ensuite au réfrigérateur au moins 1 jour avant de consommer.

terrine-canard

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

Un Commentaire

  1. Pingback : Pourquoi je n’aime pas les pique-niques |

Laisser un commentaire

Champs Requis *.