Quenelles de semoule : les origines et la recette simple

Pin It

Les quenelles de semoule, rien de plus simple. Peu d’ingrédients et un plat qui rappelle l’enfance…

La quenelle est une spécialité lyonnaise. Le mot « quenelle » vient de l’allemand «Knödel», spécialité autrichienne et bavaroise, qui signifie « boule de pâte » En Autriche, on parle de Grießnockerl, littéralement quenelles de semoule. Les Alsaciens sont aussi à l’origine de quenelles de différentes sortes : notamment les griespflutta, ou griesknepfle.

La pâte à quenelle s’appelle la panade, elle se prépare donc avec de la farine ou de la semoule, des œufs, du lait ou de l’eau. Elle doit être desséchée, refroidie puis éventuellement additionnée (si elle n’est pas « nature ») de chair de poisson ou de viande hachée, comme un petit boudin.

Ici je réalise des quenelles de semoule natures, sans matière grasse… qui ne sont pas sans rappeler d’ailleurs les gnocchi italiens, ceux de Rome à la semoule mais qui n’ont pas la même forme puisqu’ils sont ronds et plats.

Gnocchi de semoule de Rome

Bref, à chaque pays et région sa quenelle !

Pour 2 ou 3 personnes (vous pouvez doubler les quantités)

  • 120 g de semoule fine
  • 25 cl d’eau ou de lait
  • 1 œuf
  • Un peu de farine pour travailler la pâte
  • Sel & poivre
  • Noix de muscade
  • Fromage râpé de votre choix
  • Sauce tomates maison

Dans une casserole, verser la semoule en pluie dans l’eau froide. Faire cuire jusqu’à ce qu’elle se détache des parois. Ajouter l’œuf battu hors du feu, puis le sel, le poivre et la muscade. Laisser refroidir.

Façonner la pâte soit dans le creux de la main farinée, soit à l’aide de 2 cuillères à soupe elles aussi farinées, pour former des petits boudins.

quenelles semoule

Porter de l’eau salée à frémissement. Y pocher les quenelles. Dès qu’elles remontent à la surface, elles sont cuites (environ 3 à 4 minutes de cuisson). Les plonger alors dans un saladier d’eau glacée pour stopper la cuisson. Les égoutter avec une écumoire et les réserver.

Je prépare ces quenelles avec de la sauce tomates maison, que l’on peut agrémenter de champignons, d’olives, de lard … Recouvrir de fromage râpé et faire gratiner au four quelques minutes. Un petit plat économique qui fait en général l’unanimité.

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Sandra dit :

    J’ai de la semoule fine à la cuisine. un essaie de tes quenelles serait super. Merci pour la recette.

  1. 2 septembre 2013

    […] Les Knödels font partie de la cuisine ménagère allemande, surtout de Bavière, et autrichienne. Ce sont des boulettes de pain dans ce cas « Semmelknödel » qui remplacent les pommes de terre. On pourrait les comparer à nos quenelles lyonnaises. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.