L’histoire du mot « biscuit »

Pin It

Le mot a une origine médiévale (Xème siècle) : le terme ancien était « besquis » qui vient du latin « panis biscotus » signifiant « pain cuit deux fois »

Ce sont en fait des marins du Moyen-âge qui ont créé le terme. Pour se nourrir durant leurs longues traversées, ils emportaient de la farine, des œufs et de l’eau pour cuisiner à bord. Ce mélange était cuit 2 fois dans le but de mieux conserver leur plat. Résultat : bis-cuit. Voilà, vous savez tout 😉

mot biscuit

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Regis dit :

    L’echaudé de Carmaux etant bien au dessus de tout les autres biscuits de cette carte. Lisez les vieux manuscrits, rares, et vous verrez l’origine biblique de ce joyau anisé

  2. Régis dit :

    Et peu me chaut l’échaudé chaud … ou froid dans du vin sucré … un délice …
    Mais attention de ne pas confondre échaudé (de Carmaux) et les Jeannots de Carmaux …
    Un cadeau à celle ou celui qui me dit la différence …

  3. Régis dit :

    Et non … il faut investiguer …

  4. Marie Pierre dit :

    Très instructive cette carte, néanmoins une petite précision la rousquille n est pas des Pyrénées mais c est un biscuit catalan et particulièrement la spécialité du Vallespir et du village d Arles sur Tech. ..

    • nadasto dit :

      Vallespir, Arles sur Tech… ce sont les Pyrénées Orientales… 😉

      • Marie Pierre dit :

        Tout à fait mais il faudrait déplacer la rousquille et ne pas la mettre en plein milieu des Pyrénées sinon cela sous entend que c est un biscuit que l on retrouve sur toute la chaîne pyrénéenne et ce n est pas le cas
        Demandez des rousquilles à Luchon, Lourdes, Bagneres de Bigorre. … on va vous regarder de travers…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.