popote-veloute-chataigne-aveyron

Noël de crise : comment cuisiner un menu de fête raffiné à petits prix

| 2 Commentaires

Pin It

Crise, je te survivrai. Noël approche, sa frénésie de consommation avec. Nul besoin d’être riche pour concocter à belle-maman un menu de fête digne de ce nom. Voici quelques unes de nos astuces et idées recettes pour une jolie table.

Non, le saumon ce n’est pas automatique

Sacré saumon fumé, pas un Noël sans qu’il ne soit dans les assiettes. On sait pourtant aujourd’hui que le saumon d’élevage norvégien est à bannir. Pourquoi ne pas préférer de la truite bio ou Label Rouge pour le même prix ?

saumon-norvège

Le foie gras mérite mieux que le bloc-pâté de Bulgarie

Les français adorent le foie gras … au moment où il est le plus cher, en décembre, pour les fêtes de fin d’année bien évidemment. Rares sont les personnes qui feront l’impasse sur ce mets délicat, quitte à rechercher les 1ers prix au détriment de la qualité. Les foies gras d’Europe Centrale se reconnaissent à la mention « Origine UE » sur le bocal ou la conserve. Chez nous dans le Sud-Ouest, le foie gras on adore … mais surtout en dehors des fêtes, quand son prix est plus qu’attractif.

Pour réduire le prix mais pas la qualité, la seule solution est de réaliser votre terrine vous-même, cela vous coûtera 3 fois moins cher qu’un bocal du commerce ! Magret séché, même combat, une sacrée économie si on le réalise soi-même.

Foie-gras-Gers-IGP

Pour accompagner magret et foie, rien de mieux qu’un bon pain tout chaud qui sort du four. Ce n’est pas du tout long à faire. Pendant le temps de « pousse » de la pâte, vous vous attelez à cuisiner autre chose, donc aucune perte de temps !

La dinde … avec quelques variations

Noël est souvent synonyme de dinde… et c’est tant mieux. Car la dinde, en plus d’être la viande la plus maigre avec le lapin, est une viande économique. Si l’imposante dinde entière au four ne vous inspire pas et que vous hésitez devant la découpe de la bête, vous pouvez toujours vous rabattre sur la grosse cuisse de dinde. Tel un rôti, il suffit de l’accommoder selon les envies : sauce à l’orange, bière/moutarde/pain d’épices, crème/vin blanc/petits légumes comme un blanquette, curry/coco, laquée au miel comme une souris d’agneau… On l’enfourne pour quelques heures sans trop s’en occuper, c’est pratique.

Médaillons de pintade farcis à la saucisse de Toulouse

La bûche à la crème au beurre, vraiment ?

En dessert, si vous voulez exploser votre budget … et votre estomac, courrez acheter une bûche à la crème au beurre, bombe calorique à retardement. Il existe tant de desserts plus intéressants qui peuvent être réalisés sans pour autant être un pâtissier professionnel. La bûche de Noël n’est rien d’autre qu’un biscuit roulé garni. Il suffit de garnir ce gâteau avec une crème sans beurre ou une mousse de fruits pour alléger la note déjà salée, enfin plutôt sucrée 😉

On récapitule

En apéritif : quelques toasts de foie gras et de magret séché faits maison avec un bon pain.

La recette du foie gras en bocal et d’autres déclinaisons de foie gras

La recette du magret séché

La recette facile d’un bon pain

La recette d’un pain d’épices fondant

En entrée : un cappuccino de châtaignes et panais avec des éclats de marrons glacés ou bien, très proche, un velouté de châtaignes et panais au lard

La recette du cappuccino aux châtaignes et aux panais

La recette du velouté aux châtaignes et aux panais

En plat principal : une cuisse de dinde confite ou une ballottine de dinde farcie ou encore des boudins blancs à faire soi-même nappés de sauce crémeuse à l’ail rose

La recette d’une cuisse de dinde confite au soja et coco

La recette de médaillons de pintade (ou de dinde) farcie à la saucisse de Toulouse et aux pruneaux

La recette des boudins blancs à la crème d’ail rose

En accompagnement : par exemple, du quinoasotto rose à la betterave ou des frites de patates douces sans friture

La recette d’un quinoasotto à la crème d’Ossau-Iraty

La recette des frites de papates douces

En dessert : un pastis gascon aux pommes flambé à l’Armagnac. Si le coup de main vous effraie, nous avons aussi ce granité léger au citron vert. A moins que vous ne préfériez ce délice (le mot est faible) crémeux aux 3 chocolats

La recette du pastis gascon aux pommes

La recette d’un granité au citron vert

La recette du délice crémeux mousseux aux 3 chocolats

Enfin avec le café, on ne dira pas non aux chocolats faits maison. De quoi finir par épater la galerie!

La recette des chocolats faits maison

Le plaisir d’avoir cuisiné soi-même ces mets raffinés sera à la hauteur du plaisir de vos invités à les déguster, parole de gourmandes 😉

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

2 Commentaires

  1. Pingback : Des idées pour cuisiner un menu pas cher...

  2. Pingback : Meilleurs Menu de Noël à imprimer

Laisser un commentaire

Champs Requis *.