millasson-mais

Millassine (dessert du Sud-Ouest) à l’Armagnac et aux zestes de clémentines corses

| 6 Commentaires

Pin It

Saviez-vous que le gâteau magique qui fait le tour des blogs cuisine n’est autre que la millassine, un dessert paysan de nos campagnes du Sud-Ouest? C’est ce qui s’appelle faire du neuf et du tendance avec du vieux et de l’oublié. Rendons à Mémé ce qui appartient à Mémé.

Millassine, millasson, millas… tous ces gâteaux désignent à peu près la même chose, les ingrédients sont quasiment identiques, seules les quantités et les textures varient. Attention à ne pas confondre avec le millassou corrézien qui est un plat à base de pommes de terre râpées. Par contre, le millassou périgourdin ou du Quercy est une sorte de millasson à la courge. Vous suivez ? L’ancêtre de ce type de dessert était simplement une bouillie de millet, avant que le maïs n’arrive dans nos campagnes.

millassine-sudouest

En tous les cas, c’est très facile ! Dans cette version, j’ajoute des zestes de clémentines corses dont je raffole mais évidemment, la recette traditionnelle est « nature » et sans alcool.

Pour un moule de 20-22 cm de diamètre

  • 100 g de farine de maïs
  • 4 œufs
  • 1/2 litre de lait (j’ai utilisé du lait fermier de brebis, une merveille)
  • 100 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de vanille en poudre (ou sinon 1 sachet de sucre vanillé)
  • 2 cuillères à soupe d’Armagnac
  • 2 cuillères à soupe de fleur d’oranger
  • le zeste de 4 clémentines corses (si vous choisissez d’autres variétés, veillez à prendre des non-traitées)
  • 20 g de beurre fondu pour le moule

Préchauffer le four à 180°.

Blanchir les œufs avec le sucre et la pincée de sel jusqu’à épaississement (avec le fouet du robot, c’est facile). Incorporer la farine de maïs, la vanille, le zeste des clémentines puis verser le lait, l’Armagnac et la fleur d’oranger.

Beurrer le moule et y verser l’appareil. Enfourner à 180° pendant 25-30 minutes. Laisser refroidir avant de démouler. Entreposer au réfrigérateur.

millasson-mais

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

6 Commentaires

  1. Hummmmmm… je goûterais bien volontiers….

  2. Pingback : Le millassou corrézien, galette aux pommes de terre {Corrèze, Limousin} |

  3. Encore des oeufs, grrrr! Je cherche une recette pour finir mon lait de brebis, et j’avais millas en tête. ´Faut que j’aille acheter des oeufs et je le fais!

  4. Pingback : Millas – Millassou | Bienvenue sur le site ANTONIO – PORTET

Laisser un commentaire

Champs Requis *.