Amiens-macaron

Une virée gourmande à Amiens {Picardie} : hortillonnages, ficelle et macarons

| 10 Commentaires

Pin It

Quand je « monte » en Ile de France rendre visite à ma famille, j’en profite souvent pour me programmer une escapade gourmande pas trop loin de Paris, à la découverte des terroirs et gourmandises du nord de la France. Après Chartres et ses mentchikoffs, me voilà à Amiens avec ses merveilleux macarons.

Amiens-macaron

Le marché des hortillonnages

Après à peine un peu plus d’une heure de train, je commence ma balade matinale par le marché incontournable du samedi selon moi, celui des hortillonnages.

Amiens-hortillonnages

Une petite explication s’impose : les hortillonnages d’Amiens sont un ensemble de jardins au milieu des canaux, à quelques mètres du centre historique de la ville. Il faut savoir que le site est classé UNESCO et qu’il se visite en barque ou à pied.

marche-hortillonnages

Le maraîchage dans les hortillonnages existe depuis le Moyen-âge. Les terres (les hortillons, petits jardins en picard) sont exploitées afin d’y produire des légumes le plus souvent bio. La grande fête (en costumes d’époque !) du marché flottant a lieu une fois par an en juin. Mais chaque samedi, se tient un marché de producteurs le long du quai Parmentier, au bord de la Somme, à l’entrée du quartier St Leu. Visite obligatoire. J’ai été charmée par ce petit marché authentique, avec des produits qui respiraient la fraîcheur et des producteurs du coin bien sympathiques. Et même un producteur… de foie gras 🙂

Amiens-marche-picardieAmiens-marcheAmiens-producteursterroir-Amiens

La balade continue

Après les emplettes au marché, je me suis promenée au cœur de l’adorable quartier St Leu, ses canaux et ses maisons colorées.

Amiens-centre-ville

Amiens-canalcanaux-Amiens

La cathédrale d’Amiens en impose. On ne voit qu’elle, magistrale. En revanche, étrangement, pas beaucoup d’animation autour. Peu de terrasses de cafés, de restaurants…

cathedrale-amiensAmiens-cathedrale

Amiens-somme

En fin de journée, j’ai flâné vers les hortillonnages, le long de la Somme, découvrant des maisonnettes aussi mignonnes les unes que les autres. Pour ceux qui n’aiment pas marcher, vous pouvez bien sûr faire un tour en barque.

Amiens-hortillonnages-canaux

Les spécialités culinaires d’Amiens

La ficelle picarde
Sur toute bonne carte de bistrot, vous trouverez la ficelle picarde. Il s’agit d’une crêpe roulée garnie de jambon et d’une duxelles de champignons, le tout recouvert de crème et de fromage. Attention aux ficelles pas trop faites maison et vendues plus chères, notamment dans le quartier St Leu. L’adresse que j’ai dégotée ne payait pas de mine, mais la ficelle y fut cuisinée dans les règles de l’art.
Restaurant brasserie Le Beffroi
7 rue de Metz, Amiens

Amiens-ficelle-picarde

Le macaron : in-dis-pen-sa-ble.
Ne pas quitter Amiens sans ramener des macarons.

amiens-specialitesmacarons-Amiens

Ceux-ci sont des macarons à l’ancienne, c’est-à-dire sans ganache au milieu (les macarons parisiens). Ils ressemblent un peu à des palets bretons mais quand on y croque, on fond sur leur texture et goût d’amandes.

macaron-Amiens

Le pâté de canard, un pâté en croûte (pâte brisée), une recette médiévale.

specialites-amiens

Le gâteau battu, une spécialité de la Somme généralement, d’Abbeville en particulier. C’est une sorte de brioche riche en œufs et en beurre.

Amiens-saint-leuAmiens-canaux

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

10 Commentaires

  1. un joli reportage et j’avais bien aimé les hortillonnages, une bien jolie ville Amiens et ses environs. Les macarons hummmm un vrai régal et je préfère de loin ceux là que les modernes qui n’ont pas de goût d’amande mais au contraire un goût de glucose, sucre>… Ils sont beaux c’est tout. La ficelle j’en fait de temps en temps mais j’ai pris l’habitude de les façonner à la béchamel brrr ! J’ai demeuré dans l’Aisne et je partais en week-end à Mers les bains d’où mes passages à Amiens.
    Merci pour ce partage et ces belles images qui m’ont rappelé un peu mon passé.

  2. Je suis Picarde et j’ai fait mes études à Amiens, une ville qui m’est restée très chère et dans laquelle je retourne régulièrement me promener. Merci pour cette très belle mise à l’honneur, car oui, la Picardie, ce n’est pas que la pluie 🙂

  3. Beau reportage, belles photos, j’aime beaucoup. Pourrais-je me permettre d’utiliser votre photo de macaron, « avec doigts » 🙂 pour illustrer un post-lien vers ce billet ? J’ajouterais bien sûr le crédit de votre choix. Merci pour cette lecture gourmande.

  4. Pingback : Une virée gourmande à Amiens {Pic...

Laisser un commentaire

Champs Requis *.