Socca niçoise (galette à la farine de pois chiches)

| Un commentaire

Pin It

La socca est l’un des mets à goûter absolument lors d’un voyage à Nice. J’ai appris que ce plat typique n’était pas si vieux que ça. Son arrivée à Nice remonterait au 19ème siècle, sûrement influencée par les voisins italiens (en Italie, on parle de farinata). Les premiers marchands de socca la cuisait dans des échoppes ambulantes, des food trucks avant l’heure !

La socca fait partie de ces plats populaires et locaux dont nous raffolons. Pourvu que sa confection perdure… A la maison, difficile de reproduire la bonne socca authentique sans four à bois (comme la pizza). Nous avons tout de même essayé :

Pour 2 grandes plaques

  • 250 g de farine de pois chiches (en épicerie orientale ou en magasin bio)
  • ½ litre d’eau
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café de sel
  • Du poivre du moulin, beaucoup de poivre

Délayer la farine dans l’eau dans un grand saladier. Verser une cuillère à soupe d’huile d’olive. Saler. La pâte obtenue doit être bien lisse, légèrement épaisse et sans grumeaux.

Préchauffer le four à sa position maximale pendant 10 min.

Huiler la plaque du four avec le reste de l’huile. Placer la plaque dans le four pendant 5 minutes. Il faut qu’elle soit très chaude. Verser ensuite la pâte à socca uniformément sur la plaque, de l’épaisseur d’une crêpe épaisse, puis la remettre dans le four. Cuire la socca pendant 5 à 7 minutes. A mi-cuisson, mettre le four en position grill. La socca devrait être bien dorée et parfois faire des cloques (en fonction de la puissance du four). La sortir du four, la découper grossièrement et la poivrer abondamment. Déguster sans attendre. C’est délicieux !

socca-recette

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

Un Commentaire

  1. Je n’ai jamais eu l’occasion de les goûter ces galettes…

Laisser un commentaire

Champs Requis *.