pate-pizza

Les recettes de base : la pâte à pizza

| 2 Commentaires

Pin It

Je vous donne ma recette fétiche de pâte à pizza, sans prétention. Oui, hélas, ce n’est pas LA recette napolitaine avec farine spéciale et fermentation de la pâte pendant 48 heures. N’est pas pizzaïola qui veut 😉

En revanche, avec cette recette sous le coude, impossible de revenir vers la pâte à pizza du commerce (qui n’a rien à voir avec une pâte à pizza cela dit en passant). Oui oui oui je vous connais, vous en achetiez. La bonne nouvelle est que c’est très simple à faire.

pate-pizza

A vos balances ! N’hésitez pas à appliquer la règle de 3 aux proportions ci-dessous pour obtenir plus de pâte (notamment en prenant 500 g de farine) Facile 😉

Il vous faudra, pour une grande pizza ou 2 moyennes :

  • 300 g de farine blanche ; dommage pour l’intérêt nutritionnel mais plus la farine est blanche, plus elle est riche en gluten et plus elle est élastique donc facile à travailler. Vous pouvez utiliser de la farine semi-complète mais on s’éloignera de la pizza. Pour ma part, je prends de la T65 bio.
  • 200 g d’eau
  • 1 sachet de levure de boulanger sèche prête à l’emploi (environ 5 – 6 g) ou 12 g de levure de boulanger fraîche (en cube à émietter) ou 15 g de levain déshydraté (en magasin bio)
  • 1 cuillère à café rase de sel
  • 1 pincée de sucre (pour une pâte qui croustille)
  • En plus : de la semoule moyenne

1. Le pétrissage

Préparez la levure : si vous utilisez la levure fraîche en cube, émiettez-la dans un bol avec le sucre et un peu de la quantité d’eau, tiède. Réservez pendant 30 minutes, avant de l’incorporer à la farine.

Si vous utilisez la levure sèche ou le levain en poudre, mélangez-le ou la à la farine avec le sucre et le sel, dans un grand saladier. Versez l’eau et malaxez le tout pour rendre la pâte homogène. La pâte doit se détacher des parois. Pétrissez longuement la pâte pour qu’elle devienne élastique. Certains utiliseront le robot mais cela marche bien aussi avec nos petites mains. Prenez la pâte et frappez-la contre le plan de travail, plusieurs fois, n’ayez pas peur, ça détend.

2. La pousse

Recouvrez d’un torchon et laissez reposer le pâton à température ambiante ou dans une ambiance tiède : la terrasse ou le balcon au soleil en été, près des plaques… Personnellement, je préchauffe le four à l’avance, très doux, je verse une tasse d’eau dans le four pour une atmosphère humide, je l’éteins et j’y mets le pâton.

Laissez lever la pâte jusqu’à ce qu’elle double de volume, cela peut prendre 1 heure, parfois plus. Ensuite, pétrissez à nouveau le pâton rapidement pour chasser le gaz et formez une ou plusieurs boules.

3. La garniture

Préchauffez votre four à son maximum (très important, à Naples, les fours à bois montent jusqu’à 500 degrés !)

Saupoudrez le plan de travail de semoule et étalez la pâte. La semoule est une astuce qui permet d’obtenir un petit côté croustillant. Déposez la pâte idéalement sur une plaque à pizza sinon sur la plaque du four recouverte de papier cuisson. Je saupoudre de semoule aussi le dessus de la pizza, avant garniture.

Garnissez votre ou vos pizze selon vos recettes et vos envies (elles sont infinies, croyez-moi)

4. La cuisson

Enfournez puissance maximum, chaleur tournante, entre 7 et 10 minutes en fonction du four et de l’épaisseur de la pâte.

pate-pizza-maison

5. La dégustation

Dégustez aussitôt, la pizza n’attend pas !

pizza-maison

Pizza poireaux fromages, tout est possible avec la pizza maison !

Astuces : mettre de l’origan, du thym, ou du romarin dans la pâte 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

2 Commentaires

  1. Pingback : L'histoire de la pizza italienne et comment la reconnaître |

  2. Pingback : Pumpkin pizza, à la citrouille et fromage à raclette |

Laisser un commentaire

Champs Requis *.