Chakchouka {cuisine du Maghreb et d’Israël}

| Un commentaire

Pin It

Une recette à faire de toute urgence pendant la saison des poivrons, des tomates et des piments doux, c’est à dire en septembre !

La chakchouka ou tchoutchouka ou chouchouka est un plat incontournable au Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie). On le retrouve aussi en Israël. Il n’est pas sans rappeler notre piperade basquaise…

Pour 4 personnes

  • 500 g de poivrons rouges, verts, jaunes
  • 500 g de piments doux (je prends des piments landais)
  • 500 g de tomates bien mûres
  • 500 g d’oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillères à café de concentré de tomates
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 1 cuillère à café de coriandre moulue
  • 2 cuillères à café de ras el hanout
  • 2 cuillères à café de paprika
  • Huile d’olive
  • Poivre & sel
  • 4 œufs
  • De la coriandre fraîche

Peler les tomates : pour ce faire, les mettre dans un saladier entières et les immerger d’eau bouillante. Après quelques minutes, les plonger dans de l’eau glacée. Avec de bonnes tomates mûres, la peau va ainsi presque s’enlever toute seule.

Mettre les poivrons sur la plaque du four et les cuire 20 minutes environ à 200°. Les laisser un peu refroidir avant d’ôter leur peau. Puis les couper en lamelles.

Émincer les oignons et l’ail.

Dans un faitout ou large poêle, faire revenir les oignons avec de l’huile d’olive. Ils ne doivent pas colorer, juste devenir translucides. Ajouter l’ail haché, les piments doux préalablement coupés en petits morceaux, le sucre puis les tomates pelées et coupées en dés. Laisser compoter quelques minutes. Ajouter les poivrons et toutes les épices. Laisser mijoter à feu doux pendant une demi-heure.

Casser les œufs directement sur la chakchouka. Dès que le blanc est cuit, parsemer le tout de coriandre ciselée et servir.

PS : en Tunisie, elle se sert souvent avec des merguez à la place des œufs.

Chakchouka j’ai faim

Une publication partagée par Gourmandise sans frontières (@nadasto) le

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly, PDF & Email

Un Commentaire

  1. Hummmmmm… Comme c’est bon ça !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.