L’origine culinaire (surprenante) du mot SPAM

| 0 Commentaires

Pin It

Vous ne verrez plus le spam de la même façon 😉 Amis internautes, vous connaissez évidemment le « spam »… tous ces courriers indésirables que nous recevons en masse quotidiennement dans la boîte mail. Petit florilège : comment améliorer ses performances sexuelles, comment obtenir un super-diplôme sans effort, comment réduire ses impôts à coup sûr, comment aider la malheureuse veuve mourante à se remettre de son terrible drame en envoyant une enveloppe de quelques dollars africains…

Le spam se définit littéralement comme une « une communication électronique, notamment du courrier électronique, non sollicitée par les destinataires, expédiée en masse à des fins publicitaires ou malhonnêtes » dixit Wikipédia.

« Spam » en français (parce que j’aime notre langue), outre « courrier indésirable », ça donne aussi « pourriel » ou « polluriel », savantes contractions de pourri et courriel et de pollution et courriel. Cela dit en passant, comment s’appelle un spammeur en français? Réponse: un polluposteur. On en apprend tous les jours !

L’histoire culinaire

Le mot SPAM est une marque créée et déposée par Hormel Foods, entreprise américaine, en 1937, l’origine du nom étant « SPiced hAM » jambon épicé, ou « Spiced Porc And Meat », porc et viandes épicés. C’est une simple boîte de conserve dans laquelle se trouve du jambon d’épaule de porc bouillie et reconstituée et des épices. Cet aliment a largement nourri les soldats de l’armée américaine durant la seconde guerre mondiale, et la petite boîte fut vendue partout dans le monde à cette occasion. Devant ce succès commercial, Hormel rechercha un nom distinctif au produit. Ce sera «SPAM», qui est la contraction de «spiced» et «ham».

Voici le site de la société Hormel Foods : http://www.spam.com. Il se vend encore 3,6 boîtes à la seconde rien qu’aux États-Unis à l’heure actuelle ! Sacrée gastronomie anglo-saxonne …

Mais me direz-vous, quel est le rapport entre ce jambon et nos pourriels ? Pourquoi et comment a t-on employé ce mot pour désigner quelque chose de non sollicité ?

L’association de « spam » et de « indésirable » vient, dans les années 1970, d’un sketch comique des Monty Python, 5 comédiens déjà très connus en Angleterre pour leur humour décalé. Dans ce sketch télévisé, le mot « spam », désignant le fameux jambon en boîte, est cité au menu d’un petit restaurant car il entrait dans la composition de chaque plat et était répété inlassablement.

Un groupe de Vikings présent dans le restaurant, interrompit régulièrement la conversation entre la serveuse et les clients en chantant bruyamment « Spam, Spam, Spam, Spam, lovely Spam, wonderful Spam ».

Ce sketch parodiait en fait une campagne radio publicitaire de la marque SPAM, durant laquelle la marque était répétée lourdement et de façon insistante, d’où le côté indésirable !

Quant à l’emploi du terme « spam » pour le courrier indésirable en informatique, il s’explique par le fait que la diffusion de ce sketch correspondait aux débuts d’Internet dans les années 1990. Les premiers utilisateurs fans du net avaient créé un newsgroup dédié aux Monty Python avec le mot « spam » à n’en plus finir, si bien que ce mot atterrit dans d’autres newsgroups. C’est ainsi que le fait de poster des messages sans référence au thème d’un newsgroup fut appelé « spamming ».

On en apprend tous les jours !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.