Korma de haricots tarbais {Inde}

Pin It

De plus en plus souvent, je remplace la viande par des légumineuses dans les recettes et j’en choisis autant que possible des produites localement. Ma région Occitanie est d’ailleurs davantage réputée pour ses canards, cochons et races bovines que pour ses productions végétales pourtant nombreuses : lentilles du Lauragais, lingots de Castelnaudary, pois chiches du Gers…et la Rolls Royce du haricot : le haricot tarbais. Venez avec moi, je les amène en Inde

En savoir plus sur le korma, plat traditionnel d’Inde

Le korma est un plat qui prend ses origines dans l’Empire Moghol. « Korma » signifie braiser : les viandes (l’agneau ou le poulet le plus souvent) ou les légumes pour une option végétarienne doivent être braisés lentement dans leur jus/bouillon et l’on y ajoute un élément crémeux qui peut être du yaourt, de la crème ou un lait végétal. J’ai toujours apprécié ce côté onctueux et gourmand.

Les indiens cuisinent des kormas différents selon les régions (rendez-vous compte de la dimension de ce pays!) et jouent sur des variantes d’épices. Il faudrait tous les goûter ! A ma connaissance, faire un korma avec des légumineuses n’existe pas traditionnellement, il ne s’agit que d’une simple adaptation de ma part 🙂

Pour 4 personnes

  • 500 g de haricots tarbais (poids haricots secs)
  • 50 g de noix de cajou ni grillées ni salées
  • 50 g d’amandes émondées
  • 1 yaourt nature brassé (onctueux)
  • 10 cl de lait de coco
  • 2 oignons coupés en dés
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de cumin en poudre
  • 1 cuillère à soupe de poudre de curry
  • 1 cuillère à café de poudre de curcuma (sélection des aliments en ligne)
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 2 capsules de cardamome
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • Poivre & sel
  • Huile de coco

Préparation

La veille, faire tremper les haricots dans un grand volume d’eau (au moins 12h)

Le lendemain, changer l’eau et les faire cuire jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Les égoutter et les réserver.

Dans un blender, mixer les noix et les amandes dans un peu d’eau. Réserver.

Extraire les grains des capsules de cardamome. Dans un faitout ou poêle à rebords, chauffer l’huile de coco. Y faire dorer l’ail, l’oignon puis toutes les épices, sans oublier le laurier. Verser le « lait » obtenu avec les noix et amandes. Ajouter la cuillère de sucre, saler et poivrer à convenance.

Ajouter les haricots tarbais cuits. Verser le lait de coco et le yaourt. Remuer l’ensemble délicatement. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Déguster ce plat végétarien avec du riz basmati ou des pains indiens (naans, chapati…)

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. irisa dit :

    C’est un korma qui me séduit , j’aime les légumineuses, le haricot tarbais à la peau soyeuse immaculée est celui que je préfère avec le coco de Paimpol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.