Poulet à l’ail (en deux façons)

Aaaah l’ail et moi, c’est une grande histoire d’amour. J’ai plutôt tendance à en mettre partout. Et j’ai de la chance car je vis en Occitanie, LA région de l’ail par excellence 🙂 Pour cette recette, les gousses d’ail sont cuisinées de deux façons : confites et frites. Pour encore plus de plaisir.

Pour 4 personnes

  • 1 beau poulet fermier découpé
  • 1 cuillère à soupe de moutarde
  • 6 têtes d’ail (on peut varier ail rose de Lautrec, ail blanc de Lomagne, ail violet de Cadours)
  • Huile d’olive
  • Sel & poivre
  • Herbes aromatiques : laurier, branches de thym, origan…
  • 100 g de chapelure
  • 2 cuillères à soupe de fécule

Prendre les gousses de 3 têtes d’ail, les laver mais ne pas les éplucher, les laisser entières.

Dans une large cocotte, chauffer un filet d’huile d’olive et y faire dorer les morceaux de poulet. Ajouter les gousses entières, les herbes aromatiques et mouiller l’ensemble avec de l’eau, à couvert (jusqu’à ce que l’eau recouvre les morceaux de poulet). Ajouter la moutarde, saler, poivrer et remuer. Couvrir et laisser cuire à petit feu pendant 1h en tournant les morceaux de poulet de temps en temps. On peut aussi mettre la cocotte au four si cela est possible et cuire à basse température 120° pendant 1h30-2h.

Pendant ce temps, préparer l’ail frit : éplucher cette fois les gousses des 3 autres têtes d’ail. Les couper en rondelles. Chauffer de l’huile d’olive dans une petite poêle et frire les rondelles émincées. Attention, elles vont rapidement colorer! Verser la chapelure et la faire dorer également. Saler et poivrer. Réserver.

Quand le poulet est cuit, ôter les morceaux de la cocotte ainsi que les gousses d’ail confites (en chemise). Délayer la fécule dans un verre avec un filet d’eau froide. Verser la fécule délayée dans le jus de cuisson du poulet, remuer constamment en remettant la cocotte sur le feu. Le but est donc d’épaissir la sauce pour qu’elle soit nappante.

Servir le poulet avec par exemple de la purée, des pommes de terre, du riz. Napper avec la sauce. Présenter plusieurs gousses confites et déposer enfin la chapelure d’ail frit. Et miam !

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.