Les bienfaits du chou… et quelques recettes

Comme j’aime les crucifères ! Une fois l’automne installée, je vois ma consommation de choux augmenter. En effet, le chou et ses amis regorgent de vitamines et minéraux.

C’est donc naturellement qu’ils viennent occuper ma cuisine par ces temps froids (et pas que, car il existe des choux d’été dont on parle moins…)

Le saviez-vous ?

On associe souvent le chou aux territoires du nord parce qu’il résiste bien au froid. Pourtant, sa culture vient à l’origine de l’Europe du sud-ouest. Les Grecs le consommaient durant l’Antiquité. Ce sont les Chinois qui auraient trouvé le moyen de le conserver : en saumure.

Les choux

La grande famille des brassicacées se compose de :

Tous les choux :

  • chou de Milan (chou pommé frisé)
  • chou cabus (chou pommé ou chou blanc)
  • chou pointu
  • chou rouge
  • chou kale
  • brocoli chinois (feuilles vertes, différent du brocoli)
  • chou cavalier (appelé aussi chou caulet, chou fourrager…connu au Portugal et au Brésil)
  • chou chinois (pak choï ou pe-tsaï)
  • brocoli
  • chou-fleur
  • chou de Bruxelles
  • chou-rave
  • chou Romanesco
  • rapini (ou brocoli-rave)
  • broccolini (brocoli nain, croisement entre le brocoli et le brocoli chinois)
  • choux ornementaux

Dans la même famille que des choux, il y a aussi :

  • le raifort
  • le radis
  • le navet
  • le rutabaga

Mais encore :

  • le cresson
  • la roquette
  • le wasabi
  • la moutarde
  • le colza
  • la cameline

Les bienfaits nutritionnels du chou

Tous les légumes crucifères contiennent des quantités plus ou moins élevées de composés organosoufrés appelés isothiocyanates. Selon de nombreuses études, les choux auraient des effets bénéfiques sur la santé cardio-vasculaire (effet cardio-protecteur) et contre les cellules cancéreuses. C’est pourquoi il est recommandé d’en consommer régulièrement.

D’un point de vue nutritionnel, le chou est riche en vitamine C (une simple portion couvre la moitié des besoins journaliers recommandés). Il regorge d’anti-oxydants, d’une bonne dose de potassium, de bêta-carotène, de vitamine E et de fibres… en plus d’être très peu calorique. Alors pour affronter l’hiver vous pouvez faire des cures de vitamines ou manger des choux 🥦

Pour les personnes sensibles au soufre qu’il contient, il est conseillé de le blanchir quelques secondes dans de l’eau bouillante additionnée de bicarbonate de soude.

En France, le chou se cultive essentiellement dans le nord et l’ouest mais aussi en Provence.

Quelques recettes à base de choux

Une compotée de chou à la provençale :

Après avoir blanchi quelques secondes les feuilles d’un chou cabus, les émincer très finement. Les faire revenir dans une cocotte avec deux bonnes cuillères d’huile d’olive (Produits de Provence) puis ajouter 2 oignons et 6 gousses d’ail. Verser du coulis de tomates maison ou du commerce (bio). Assaisonner et ajouter des herbes aromatiques telles que l’origan, le thym, le romarin…Laisser compoter le tout pendant 30 minutes. Un délice avec des pâtes type penne et quelques copeaux de parmesan.

Mon Chou farci aux pruneaux, recette de l’Aveyron à ma façon

Des spaghettis à l’ail violet et chou rouge

Russie : pirojkis au chou et au fromage

La soupe au fromage aveyronnaise (et au chou)

Purée de chou-fleur aux amandes et pâte de colombo (et œuf poché)

Risotto de chou-fleur

Purée crémeuse de chou-fleur à la vanille et noisettes

Sucettes de choux de Bruxelles au lard, miel et sésame

Lasagnes au potiron, Butternut, brousse et chou Kale

Caillettes ardéchoises au chou et aux blettes

Paupiettes de chou à la truite et au roquefort

Purée de topinambours et chou rouge à l’huile de noisettes

Velouté de chou-fleur, curry et lait de coco

Petits choux farcis au poulet et au fromage

Lasagnes de feuilles de chou au veau

Paupiettes de chou farcies à la dinde

La crème Dubarry (chou-fleur)

Farci poitevin dans un moule à cake

Des pâtes italiennes au sarrasin, qui se mangent avec du chou Pizzoccheri della Valtellina, pâtes au sarrasin de Lombardie {Italie}

Azinat (potée d’Ariège) au confit de canard, coustellous et rouzole

Garbure ariégeoise

Ma soupe bleue (au chou rouge !)

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.