Stifado, ragoût de bœuf aux épices et aux oignons {Grèce}

Je vous présente le ragoût typique de Grèce : le stifado.

Nous partons entre mer Égée et Ionienne, dans ce pays, la Grèce où la cuisine méditerranéenne traditionnelle est particulièrement savoureuse. Ici en France, quand on parle de cuisine grecque, on pense de suite à la moussaka. Mais il y a bien d’autres plats familiaux dont les grecs sont friands. Le stifado en fait partie.

Ragoût de Grèce aux oignons, le stifado

Pour 4 personnes :

  • 1 kg de viande de bœuf à braiser (paleron, gîte, joue)
  • 1 kg de petits oignons ou échalotes (ou un mélange des deux)
  • 4 gousses d’ail
  • 3 verres de vin rouge
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à café de cumin en poudre
  • 2 cuillères à soupe de concentré de tomates
  • 1 orange bio
  • 3 feuilles de laurier
  • 1/2 cuillère à café de bahari (c’est en fait un mélange de 4 épices qu’on appelle aussi poivre de la Jamaïque)
  • Sel & poivre
  • Huile d’olive

Préparation :

Chauffer une bonne portion d’huile d’olive dans une cocotte (en fonte c’est parfait). Y faire dorer les oignons et/ou échalotes épluchés mais non coupés (il faut les garder entiers). Ajouter les gousses d’ail coupées en morceaux.

Récupérer le zeste puis le jus de l’orange.

Couper la viande en gros cubes. Les faire dorer sur toutes leurs faces dans la cocotte. Ajouter les épices (cannelle, cumin, bahari), le concentré de tomates, la laurier. Couvrir à hauteur avec le vin rouge et le jus d’orange et bien remuer. Si nécessaire, verser encore un peu d’eau pour que le bœuf soit totalement recouvert par la sauce. Saler et poivrer.

Ne pas oublier d’incorporer le zeste d’orange. Laisser mijoter à feu doux pendant 2 heures à couvert et 1 heure sans couvercle, en remuant de temps en temps.

Le stifado, comme beaucoup de plats en sauce mijotés, peut se servir avec du riz, des pâtes ou des pommes de terre vapeur…et est encore meilleur le lendemain !

Print Friendly, PDF & Email

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Je note la recette, j’y goûterai volontiers…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.