A la découverte de la cuisine piémontaise {Italie}

Le Piémont est une région du nord-ouest de l’Italie. Ici, les Alpes sont reines ! J’ai remarqué que quand j’évoque cette région, peu de personnes savent réellement la situer et la caractériser. Quand on vous parle de l’Italie, vous pensez immédiatement à Venise, Rome, Naples ou Florence. Beaucoup moins Turin et ses montagnes 🙂

J’ai eu le plaisir de découvrir le patrimoine et surtout la gastronomie piémontaise autour de Turin, grâce à l’office de tourisme de Turin dans le cadre du projet Montagne à la Carte. Ce projet commun entre les alpes turinoises et la vallée de la Maurienne en France a pour but de valoriser les produits locaux du Piémont et des Savoie, en mettant à l’honneur via des restaurateurs et producteurs partenaires, la cuisine traditionnelle alpine assez méconnue il faut bien le dire.

Un peu d’histoire

Le territoire a vu ses frontières souvent évoluer entre la France et l’Italie au gré des guerres et batailles. En 1802, un certain Napoléon Bonaparte décide de l’annexer à la République Française. Le Piémont rejoint finalement l’Italie en 1861, Turin devient même capitale de l’Italie en 1864.

Patrimoine du Piémont
Patrimoine local : l’église San Lorenzo à Settimo Vittone

Durant le 20ème siècle, la région voit son industrie se développer (avec l’emblématique FIAT) et attire énormément d’italiens du sud fuyant la pauvreté. Le Piémont est aujourd’hui une région riche économiquement grâce à son tissu industriel mais aussi, et on le sait moins, agricole. En effet, la région produit beaucoup de céréales (riz, maïs) mais aussi du vin (plusieurs cépages renommés), beaucoup de fromages, de légumes…

Patrimoine Piémont

La cuisine piémontaise

Je dirais qu’il faudrait parler de cuisines piémontaises car oui, il existe des produits et recettes propres à chaque vallée! Parmi les spécialités locales et les produits locaux, on peut citer, entre autres :

  • La polenta : qui dit cuisine alpine dit polenta, à base de maïs produit localement (variété ancienne pignoletto rosso, le maïs est passé à la meule de pierre)
  • Les agnolotti : ressemblent à des raviolis, farcis avec plusieurs viandes ou bien des épinards.
Agnolotti du Piémont, Italie
  • Les tajarin : ce sont des pâtes aux œufs en forme de fins rubans, servies généralement avec une sauce à la viande.
  • Les plin : des pâtes farcies plus petites que les agnolotti.
  • La bagna cauda : un plat composé d’une sauce chaude à base d’anchois, d’huile d’olive et d’ail dans laquelle on trempe des légumes crus; un peu comme une anchoïade en somme.
  • Les chataîgnes
  • La truffe blanche (d’Alba)
  • Le riz du Piémont, le célèbre Arborio utilisé pour le risotto. Et le Carnaroli cultivé dans les plaines du Pô.
  • Les vins du Piémont : les cépages locaux sont le Nebbiolo, le Dolcetto (vins ronds), le Freisa et le Barbera pour le vin rouge.
Vin Nebbiolo, Italie, Piémont
  • Les noisettes du Piémont, à la renommée internationale.
  • Le gianduja : une pâte de noisettes et de chocolat à goûter absolument à Turin.
  • Le pain de seigle aux raisins.
  • De nombreuses charcuteries
Charcuteries du Piémont, Italie
  • Le tartare de bœuf ou de veau (avec une race de bœuf locale, la Fassona); soulignons qu’il est plutôt rare ailleurs que les italiens mangent de la viande crue.
Tartare à la tome, pain de seigle et lard
  • Le fromage. Dans chaque petite vallée une tome. Je citerai la tome de Lanzo que j’ai goûtée, Rabiola, Bra AOP, Castelmagno… Il y a plus d’une vingtaine de fromages, totalement méconnus en France n’est-ce-pas? En sauce avec des gnocchi c’est un véritable délice.
Fromages tomes du Piémont, Italie
  • Les torcetti, des biscuits traditionnels. Beurrés mais légers.
Torcetti, biscuits du Piémont, Italie
Torcetti et autres biscuits à la farine de maïs
  • Les baci di dama, biscuits typiques aux noisettes fourrés de chocolat
  • Les fraises et pommes rouges IGP.

Et aussi, des produits connus dans le monde entier qui viennent du Piémont comme :

  • les gressins
  • le Vermouth, inventé à Turin en 1786
  • la panna cotta dont la recette a été créée dans le Piémont.

Le saviez-vous ? Le Piémont et Turin sont le berceau du mouvement Slow Food. C’est quoi Slow Food ? J’en parlais ici.

Avec tout ça, je ne peux que vous conseiller de mettre un peu de côté lasagne, mozzarella, pizza et burrata et venir vous attabler quelque part dans l’un des restaurants piémontais. L’amour du terroir y est aussi présent que dans nos belles campagnes françaises. La cuisine régionale italienne a bien plus à offrir que celle standardisée servie en France…

Print Friendly, PDF & Email
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. wattoote dit :

    l’Italie est toujours un bon repère pour les gourmandises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.