Les plats les plus connus de la cuisine coréenne

Je vous amène en Corée. Culinairement parlant. Force est de constater que sa cuisine est bien moins connue que celle du Japon. Qui a déjà entendu parler de budae jjigae, bulgogi, gimbap… ? Influencée par la cuisine chinoise et japonaise, elle possède néanmoins de nombreux plats authentiques aux saveurs bien affirmées.

Les ingrédients les plus courants de la cuisine coréenne

Sachez que les coréens sont de gros consommateurs d’ail et de piment, ces deux-là sont très présents dans les plats.

Comme dans toute l’Asie, on retrouve bien sûr le riz servi de façon omniprésente dans la cuisine coréenne. Le sésame fait aussi partie des condiments fréquemment utilisés (huile de sésame, grillé…)

Le soja ainsi que les algues se retrouvent dans de nombreux plats, un peu comme dans la cuisine japonaise (soja en tant que condiment, différents tofus…)

Les coréens apprécient particulièrement les aliments lacto-fermentés. Parmi eux, on peut citer le kimchi qui est du chou fermenté, préalablement relevé aux piments. Le kimchi est en Corée un aliment de base qui accompagne de nombreux plats. Excellent pour la santé !

Mandu coréens

Les principaux plats dégustés en Corée

Le bibimbap

Peut-être le plat le plus connu chez nous en France (parce que tous les restaurants coréens le proposent !) C’est à la base un bol de riz mélangé à divers ingrédients : viandes, poissons, légumes…tout cela servi avec une sauce bien relevée à base de la fameuse pâte pimentée gochujang…et un œuf au plat. Le mot « bibimbap » vient de « bap » signifiant riz et « bibim » signifiant mélangé. Tout simplement 🙂

Le bulgogi

Le bulgogi est considéré comme le barbecue coréen (enfin davantage une grillade ou une pierrade). Étymologiquement, « bul » veut dire « feu » et « gogi » viande. En effet, la viande (en général du bœuf ou du porc) est marinée au préalable, dans de la sauce soja agrémentée de sucre, d’oignons, de mirin, d’huile de sésame, puis grillée.

Les japchae

Ce sont des nouilles de patates douces sautées. Après avoir été cuites, ces nouilles translucides sont sautées avec de la sauce soja et des légumes. Un plat très populaire et familial.

Les buchimgae

Les crêpes ou galettes coréennes, aux légumes. Encore un plat des familles, très facile à réaliser puisque il ne se compose que d’ingrédients simples, à savoir de la farine, de l’eau…et plein de légumes et aromates à choisir en fonction des saisons et des disponibilités.

Le Korean Fried Chicken, autrement dit Dakgangjeong

Surnommé KFC par les américains, ce plat n’est autre que du poulet pané, frit puis caramélisé. Absolument addictif !

Les mandu

Quel pays d’Asie n’a pas ses raviolis? En Corée, on mange des mandus, des raviolis confectionnés avec de la farine de blé, plutôt fins, généralement garnis de viande et de légumes. Contrairement aux gyozas japonais uniquement grillés, il y a plusieurs façons de les cuire : soit frits à la poêle, soit en soupe, soit à la vapeur.

Les gimbap

Considéré comme un encas, le gimbap ressemble au maki japonais, du moins par la forme. Effectivement, du riz cuit est roulé dans une algue, avec une garniture aussi variée que du kimchi, des bâtonnets de radis, de concombres, de carottes ou encore de l’omelette. Il diffère néanmoins du maki japonais par le fait qu’il ne contient pas de poisson cru.

Les hotteok

Emblème sucré de la street food coréenne, l’hotteok est une sorte de pancake garni de noix et de cannelle. Vous pouvez suivre ma recette ici pour réaliser cette petite bombe gourmande.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.