boeuf-bourguignon

Cuisine de bistrot : un bon petit bœuf bourguignon … sans bourgogne

| 1 Commentaire

Pin It

C’est mon côté « locavore » qui parle : je cuisine souvent (sauf cuisine exotique sans frontières évidemment) avec les produits du coin, la région est tellement riche, j’adapte en fonction …

Me voilà donc partie dans une recette super réconfortante de bœuf bourguignon cuisiné avec du Corbières, un bon vin de l’Aude que j’affectionne.

L’avantage de cette recette dite de « cuisine grand-mère », c’est qu’elle est très facile à réaliser. Certes, le temps de cuisson est un peu long, c’est le principe des petits plats mijotés, mais au moins, pendant que tout cela cuit, on peut faire autre chose. Donc à mon avis, le manque de temps évoqué par beaucoup de personnes pour éviter de cuisiner elles-mêmes est un faux prétexte 😉

Pour 4 personnes

  • 1 kg de bœuf à braiser (paleron, gîte, joue…)
  • 1 bouteille de vin rouge Corbières
  • 1 verre à liqueur d’Armagnac
  • 1 carotte
  • 1 gros oignon émincé
  • 3 tranches assez épaisses de poitrine
  • 120 g de champignons frais
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • Thym & laurier
  • 1 cuillère à café de bouillon de bœuf déshydraté (ou un cube si possible sans palme …)
  • 1 carré de chocolat noir
  • Poivre du moulin
  • Un peu d’huile
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de sodium

En règle générale, je cuisine les plats mijotés tels que celui-là en plusieurs fois, la viande n’en ressort que meilleure. D’abord la marinade, ensuite la 1ère cuisson, enfin la 2ème cuisson avant le service.

1ère étape : la marinade

La veille : préparer la marinade en arrosant le bœuf de vin rouge et d’Armagnac avec l’oignon et les herbes aromatiques. Ajouter le bicarbonate, celui-ci permet d’attendrir la viande. Laisser mariner pendant 1 heure ou 2.

2ème étape : la cuisson pendant 1h30

Égoutter la viande et garder la marinade. Dans une cocotte, verser un filet d’huile et faire dorer à la viande à feu très vif. Le bœuf va se colorer. Ajouter ensuite la farine, remuer et verser la marinade. Ajouter le bouillon et laisser mijoter 1h30 à feu doux en remuant de temps en temps. Ajouter un peu d’eau si la sauce réduit trop. Oublier ensuite le plat en le laissant refroidir.

3ème étape : la dernière cuisson en mode mijotage pendant 1h30

1 heure avant le repas prévu, remettre le bœuf sur le feu. Y ajouter la poitrine coupée en lamelles. Poivrer. Incorporer le carré de chocolat.

Par ailleurs, faire cuire les légumes à part (carottes et champignons) à la vapeur.

En fin de cuisson, ôter les morceaux de viande, mixer la sauce, la filtrer au chinois. Puis remettre le tout dans la cocotte. Servir avec les légumes déposés juste sur le dessus.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

Un Commentaire

  1. Bravo et merci, Nadasto.

    Promis, je vais essayer. J’ai eu beau  » innover,  » dans la marinade, la composition, l’ordre d’intégration des éléments, il reste, au moins, à tenter votre recette, en la déformant un peu, bien sûr …

Laisser un commentaire

Champs Requis *.