aligot-buron-aubrac

L’aligot au buron de Camejane {Aubrac, Aveyron}

| 13 Commentaires

Pin It

L’aligot, c’est aveyronnais

Voici pour moi l’endroit le plus authentique pour manger un aligot… ô l’aligot, revenons un instant sur l’emblème aveyronnais qui a maintenant dépassé les frontières du département (et de Paris).

aligot-aubrac

Je le dis tout de suite, l’aligot ne vient pas d’Auvergne, comme le microcosme parisien non-aveyronnais le laisse supposer (rappelons par ailleurs qu’il y a davantage d’aveyronnais vivant à Paris que d’aveyronnais vivant dans l’Aveyron). Non, l’aligot, le vrai, l’unique vient du plateau de l’Aubrac (altobraco) et plus précisément du village du même nom.

aubrac-maisonaubrac-village-aveyron

Aubrac village se situe dans l’Aveyron, en Midi-Pyrénées donc

aubrac-paysage-plateau

Toutefois, étant donné que le plateau de l’Aubrac est à cheval sur 3 départements (Aveyron, Cantal, Lozère) et donc 3 régions (Midi-Pyrénées, Auvergne, Languedoc-Roussillon), il est normal que vous trouviez de l’aligot auvergnat 😉 Et attention de ne pas le confondre avec la truffade du Cantal hein…

aveyron-aubrac-paysages  aubrac-toits

Petite histoire

Au 12ème siècle, les moines d’Aubrac voyaient défiler grand nombre de pèlerins affamés, le village se situant sur la route de Compostelle. Ils décidèrent de leur donner « quelque chose » à manger, « quelque chose » c’est-à-dire aliquid en latin, qui a donné le mot aligot. Ce quelque chose n’était autre que de la mie de pain et de la tome fondue produite sur place. Pas de pommes de terre en Europe à l’époque.

aubrac-rando

Après la révolution, la tradition perdura, l’aligot se filait dans les burons ou mazucs, ces « maisons » d’estive où se fabrique le fromage du plateau.

aubrac-plateau-ete

Beaucoup de burons abandonnés sur le plateau de l’Aubrac

Ce n’est qu’au 18ème siècle que la purée de pommes de terre remplaça la bouillie de pain. C’est ainsi qu’au fil du temps, l’aligot, nourrissant et rapide à préparer, est devenu le plat de subsistance typique de l’Aubrac. Malheureusement, dès le 20ème siècle, le territoire n’échappa pas à l’exode rural et vit ses burons fermer les uns après les autres. .. sauf un, le dernier en activité : le buron de Camejane, dans lequel la production de fromage perdure.

Le ruban de l’amitié, le joli nom donné à l’aligot

De nos jours, la recette authentique se compose de pommes de terre réduite en purée, d’ail, de crème et/ou de beurre et bien sûr de tome fraîche du buron (AOC Laguiole). Le plat ayant franchi les frontières du plateau, la recette a hélas parfois été bafouée… et l’on a vu apparaître de l’aligot aux flocons de pommes de terre dans les grandes surfaces. Il semblerait même que des bougnats restaurateurs (nom donné à l’immigrant du plateau et alentours) montés à Paris se laisseraient tenter par l’aligot en poudre dans certaines brasseries parisiennes…

aubrac-aligot-camejane

Revenons aux sources. Si vous voulez du bon, du traditionnel, un cadre magique, c’est au buron qu’il faut venir. Ici, l’aligot est préparé sous vos yeux. Le top : consommer l’aligot sur place en apportant de la bonne viande d’Aubrac ou des saucisses de pays à griller par exemple, puisque les barbecues sont à disposition.

aubrac-boeuf-aligot

Petit passage chez Conquet pour la pièce de bœuf Aubrac à griller

Rappelons que le lieu n’est pas un restaurant. Le buron ouvre chaque année lors de la traditionnelle transhumance autour du 24-25 mai. Il ferme en automne, quand les vaches redescendent dans la vallée.

aligot-buron-fromagealigot-saucisse-buronaligot-buron-aubrac

Chaque été, le buron s’anime autour de la famille Ramon père et fils. Ceux-ci sont les derniers agriculteurs à traire les vaches manuellement, lentement, au rythme des demoiselles.

aubrac-vache-aveyron

Autour de midi en juillet/août, il n’est pas rare de voir débarquer aux abords de la propriété de belles décapotables aux immatriculations lointaines (oui il s’agit bien de bagnoles, pas de vaches). Pour ma part, je préfère m’y rendre en mai et en septembre, à pied, après avoir arpenté les superbes (et faciles) chemins de randonnées de la région. Un bonheur pour les yeux puis pour les papilles.

aubrac-fleur

Les gentianes de l’Aubrac

aubrac-orageaubrac-randonnee-compostelle

Notre conseil gourmand

Allez prendre le dessert chez Germaine, avec ses tartes astronomiques, sur la place du village 🙂

Buron de Camejane
http://www.buron-en-aubrac.com
12 460 Aubrac
Ouvert tous les jours à midi du 25 mai au 13 octobre.
Sur réservation au téléphone : 05 65 48 01 41
Formule à 12€ (dernier prix connu en 2014) : aligot + tome fraîche offerte
Prévoir assiettes, couverts, verres, vin local, le reste du pique-nique… crème solaire/casquettes ou doudoune/bonnet…la météo peut être très changeante même en été, nous avons expérimenté toutes les conditions climatiques 😉 et nous sommes tout de même à 1300 mètres d’altitude!

buron-camejane-aubrac

Y aller
2h45 de Toulouse via Rodez et Espalion
2h30 de Montpellier via A75, le viaduc de Millau et Nasbinals (Lozère)

aubrac-qualivore

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

13 Commentaires

  1. Encore un magnifique article ! Vous nous gâtez !! Et les photos sont superbes 🙂
    Oui, il ne faut surtout pas oublier sa viande (le barbecue est mis a disposition mais on se débrouille) et c’est dur de regarder les autres se régaler avec leur belle côte de bœuf si on a pas prévu !!

  2. Magnifique ce reportage !

  3. Ce n’est pas à cet endroit qu’a eu lieu le tournage du Chef en France ? Bel endroit, belle histoire, et vive l’aligot !

  4. Pingback : L'Aubrac, plateau, village, fromage |

  5. Que ces images sont belles…

  6. Nous gardons un souvenir merveilleux de ce succulent Aligot. déjà 7 ans nous marchions sur le chemin de st Jacques. Nous sommes arrivés à Compostelle, mais chaque année nous revenons dans l’Aubrac. c’est cela aussi l’appel du chemin.L’Aubrac quelle merveille

  7. Très beau reportage aussi ECHAPEEs belles
    Je i ai revu sur la chaîne tv voyage

    Je connais bien l Aubrac mais je n étais pas encore allée dans ce buron
    Merci pour ces belles photos
    L idéal , oui c’est de venir en mai juin
    C est là que les paysages sont les plus beaux

Laisser un commentaire

Champs Requis *.